La Revue

Les amphis de la cinquième
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°49 - Page 37 Auteur(s) : Sylvain Missonnier
Article gratuit

Certains sites s'affirment dans le paysage Internet par leur richesse actuelle. D'autres, à l'évidence encore en rodage, retiennent surtout l'attention par leur prometteuse potentialité. C'est typiquement ce que peut ressentir l'internaute chineur en parcourant celui-ci. Fruit de la collaboration de la Cinquième chaîne, du Ministère de l'Éducation Nationale, de la Conférence des Présidents d'Université et de nombreux établissements d'enseignement supérieur, cet espace sur le Web n'offre rien de moins que "l'Université chez vous".

Pour que la vieille dame vienne prendre le thé à votre domicile, deux solutions sont possibles. La première est classique : vous pouvez suivre à la télévision sur la 5 des retransmissions d'amphis (le lundi) ou des "vidéocours" (du mardi au vendredi). La seconde est plus novatrice : vous découvrez ces contenus sur le Web mais, cette fois, en disposant de "documents d'accompagnement". Pour bénéficier au mieux des enseignements dispensés et vérifier leur assimilation, vous êtes invité à utilisez les cours, les exercices et leurs corrigés. Cette interactivité, cruellement absente avec la TV, va donner à l'enseignement à distance sur Internet une dimension radicalement nouvelle. Elle va s'étayer sur de rapides progrès de la transmission vidéo en temps réel, actuellement, de piètre qualité.

A l'instar des trop rares propositions faites sur ce site, le téléenseignement de la psychiatrie et de la psychologie est encore balbutiant. Pourtant, certains indices laissent pronostiquer sans risque un développement considérable et passionnant. Mais ne nous leurrons pas, point de cyber-Eden en vue ! Cette genèse, au carrefour de l'épistémologie, de la pédagogie et des nouvelles technologies, sera, bien sûr, besogneuse et conflictuelle. Lors de la prochaine décade, l'implication des acteurs de la santé mentale dans cette voie sera représentative des rapports de force en présence. Vont se (re)jouer, dans l'élaboration de cette aire de transitionalité multimédia, le meilleur et le pire des conflits éthiques et idéologiques, mobilisés par la question princeps de la transmission. À suivre donc, avec vigilance et. créativité !