La Revue

Hommage à Paul-Claude Racamier
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°29 - Page 18 Auteur(s) : Henryk Rybak, Gabrielle Rybak Dietz
Article gratuit

Déjà dans le numéro d'octobre 1997 (Carnet Psy, n°20), le Pr Serge Lebovici a rendu hommage à Paul-Claude Racamier, aussi bien en évoquant leur longue amitié qu'en retraçant le cheminement professionnel de P-C.R. Les 8 et 9 mars, le Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale a lui aussi rendu hommage à P-C.R, son cofondateur et président. Se sont joints à ces journées scientifiques des représentants de la S.P.P. dont P-C.R fur le président pendant de nombreuses aimées, des membres et amis de la Société Lyonnaise de Psychanalyse, des collègues et amis du 13è, de l'hôpital de Jour de la Velotte, de Suisse et d'Italie. Tous les intervenants de ce colloque nous ont fait partager l'intensité de leur amitié et de leur dette scientifique entre P-C.R.

Très tôt, P-C.R. s'est intéressé aux soins des patients schizophrènes et de leurs familles mettant l'accent sur le combat paradoxal du schizophrène dont le délire témoignerait d'une tentative pour continuer à exister. Clinique et théorie sont indissociables chez P-C.R., toute avancée théorique cherche à se concrétiser dans des aménagements/interventions /inventions institutionnels. Prémontrée, la maternalité, le rapprochement des enfants de leurs mères délirantes du post-partum, plus tard la description de la relation incestuelle ira de pair avec la mise en place d'un dispositif anti-incestuel à l'hôpital de jour de la Velotte. Nous essayerons de citer très brièvement les principaux concepts de P-C.R., piliers autour desquels se sont organisées les réflexions et interventions de nos collègues au cours de ces journées, en esquissant aussi bien le versant normal que pathologique.

- la séduction narcissique, mouvement d'unisson indispensable à l'établissement du lien entre la mère et son enfant, ou alors séduction narcissique nouée, fermée, où le sujet ne peut advenir, où le tiers est exclu. Cette forme de séduction pathologique se rencontre rarement sans la perversion narcissique dont les ravages dans la psyché de l'autre, enfant ou adulte, sont bien connus. La perversion narcissique se situerait au carrefour où se rejoignent les psychoses et les perversions.

- l'antoedipe désigne pour P-C.R. ce qui existe comme courant, position voire structure précédant et accompagnant l'avènement du complexe d'Oedipe. C'est ce qui est avant et ce qui est contre, ce qui sous sa forme fumeuse empêche le deuil originaire et fige le sujet dans une relation de séduction narcissique aliénante et fait barrage aux forces innées de croissance et de maturation. L'antoedipe furieux attaque la psyché comme la construction des fantasmes originaux auxquels se substituent des fantasmes (-non-fantasmes) d'auto-engendrement. L'antoedipe tempéré, au contraire, sert de socle, de terreau au complexe d'Oedipe, assurant l'indispensable assise narcissique au sujet qui, ainsi, pourra renoncer à ses fantasmes d'omnipotence infantile sans trop grand risque d'effondrement et garder du fantasme (-non-fantasme) d'auto-engendrement cette familiarité avec le monde et le sentiment de bien-être que procure la pensée d'être pour quelque chose dans sa propre existence. En ce sens, le concept d'antoedipe nous semble souligner l'importance et le rôle organisateur du complexe d'Oedipe tout en permettant une approche originale et une compréhension peut-être un peu différente de ce que l'on appelle souvent des fantasmes archaïques.

- enfin, séduction narcissique et antoedipe furieux signent la présence de la relation incestuelle, faite d'agirs et de secrets; d'équivalents d'inceste les plus surprenants, cachés et difficilement atteignables pour le clinicien non averti. Dans ce type de relation la psyché et/ou le corps de l'autre sont investis de manière particulière, sous le règne de l'emprise. La clinique de l'incestuel nous amène à explorer aussi bien le domaine de l'intrapsychique que celui de l'interpsychique ce qui a amené certains collègues à parler d'une troisième topique, celle de l'interne, de l'externe et de l'intermédiaire. Ces journées scientifiques nous ont fait apprécier la richesse et la pertinence de son oeuvre mais ont montré aussi la multitude des voies de recherches ouvertes par lui et par ses collègues. Comment articuler plus finement les concepts forgés par P-C.R. et la métapsychologie freudienne? Quelle place donner au concept d'Antoedipe dans le cadre de la cure analytique individuelle des patients névrosés? Comment comprendre plus précisément le concept de fantasme/non-fantasme, quels en sont les exemples cliniques ?

Les concepts forgés par P-C.R. à partir d'une clinique vivante et fine restent ouverts et c'est là peut-être un des lègues les plus précieux de P-C.R.. Rien n'est clos dans sa pensée, tout y a une valeur esthétique et métaphorique qui permet d'entrer avec plaisir et intérêt dans son oeuvre, de la penser et d'en découvrir continuellement sa richesse et sa complexité.