La Revue

Doctors without Borders (Médecins sans frontières)
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°67 - Page 34 Auteur(s) : Sylvain Missonnier
Article gratuit

www.doctorswithoutborders.org

Sur la toile, les espaces occidentaux dédiés à la tragédie du 11 septembre pullulent. Avec les sites d'information, on retrouve l'adhésivité aux événements des médias classiques. L'internaute n'y échappe pas à cette répétition vide des informa­tions, peu propice à l'analyse critique. Le cynisme culmine dans bon nombre de sites marchands qui offrent le téléchargement de rubans de soutien et de fonds d'écran commémoratifs mais proposent, simul­tanément, l'achat en ligne d'objets patrioti­ques (bougies, drapeaux.). Les sites personnels et les chats, comme à l'accoutumé, reflètent la diversité des possibles en matière d'opinions.

Mais que trouve-t-on de pertinent au sujet des stratégies d'intervention psychothérapeutique mises en ouvre face à cette redoutable crise ? Pas grand chose pour l'instant à l'exception de rares sites d'ONG.
En terres francophones, les moteurs de recherches peinent à rapporter dans leur filet un gentillet Traumatismes, stress : soigner les blessures invisibles de la Croix-Rouge Française <www.croixrouge.fr/goto/actualites/wtc/stress. html>. Vous pourrez y voir des vidéos des American Red Cross en action et y parcourir quelques banali­tés sur le « stress post-traumatique ».

Le ton est plus vif et sérieux sur le site américain de Médecins sans frontières. Anglophone, vous pourrez lire l'interview de Kaz de Jong, un psychologue expert en événement traumatique de masse à MSF qui s'est rendu à New York après le drame<www.doctorswithoutborders.org/news/2001/us_09-2001_mental. shtml>. Il témoigne de son travail en collaboration avec Safe Horizon <www.safehorizon.org> en direction des victimes directes, du personnel hospitalier et des familles musulmanes de Brooklyn.

Sur le site francophone de MSF <www.paris.msf.org>, signalons enfin un dossier sur l'Afghanistan d'autant plus éclairant qu'il date de juillet dernier et de très récents échanges avec des internautes où la prise de position de MSF « contre la coalition militaro-humanitaire » est âprement discutée.