La Revue

La psychiatrie nous ment !
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°142 - Page 46 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

http://www.mensongepsy.com/fr/

Depuis toujours les psychiatres sont de mauvais objets. Pourtant, tout ce qui est « psy » se développe et est reconnu comme indispensable. De nombreux spécialistes nous disent de quoi l’on peut souffrir ou non, ce qu’il faut réparer et comment, ce qui est acceptable ou non et quelles sont les douleurs politiquement correctes. Les psychiatres de leur côté, en voie de disparition, sont muets. La raison de ce silence est simple et se trouve sur internet sur des sites tels que celui que je vous présente aujourd’hui.

On y trouve de nombreux articles documentés, accessibles à tous, sans aucune censure, prouvant la nocivité de ces praticiens ; quelques titres glanés là montrent l’ignominie de cette profession : « Psychiatres, ces assassins qui nous soignent ». « Huit ans de prison pour le psychiatre ». « Les psychiatres visent la femme ». « Un psychiatre échappe à la justice ». « La psychiatrie dirige et Sarkozy obéit ». « Six ans de prison pour un psychiatre accusé de viols ».On comprend enfin pourquoi dans notre pays, on forme de moins en moins ces criminels, en laissant à la justice, dont c’est le rôle, le soin d’accorder aux malades mentaux le droit de circulation. C’est en effet à cause de ces pseudos médecins que le ministre de l’Intérieur associé au Ministre de la Santé a été obligé de rappeler aux préfets leurs responsabilités en ce qui concerne la liberté d’aller et venir des malades mentaux.

Il est vrai que certains mauvais coucheurs, faisant quelques recherches sur Google ou autres moteurs de recherche découvriront que le webmaster de ce site fait partie de l’Église de Scientologie. Mais peut-on refuser à cette dernière, en ces temps où les schizophrènes dangereux assassinent à tour de bras, d’œuvrer pour la sécurité de nos concitoyens sans pour autant adhérer à leurs convictions religieuses ?