La Revue

Cairn info
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°143 - Page 46 Auteur(s) : Christian Robineau
Article gratuit

http://www.cairn.info/

Il est des sites dont on s’enfuit sitôt qu’on les a découverts, d’autres que l’on oublie promptement, parfois sans retour, parfois pour goûter le plaisir subtil de les redécouvrir au hasard d’un lien des années plus tard, d’autres encore dont on conserve soigneusement la trace dans ses marque-pages, « au cas où », mais que l’on ne visite pas davantage qu’une malle abandonnée à la poussière au fond d’un grenier. Et puis il y a ceux à propos desquels on se demande comment diable on a bien pu faire,« avant », pour vivre sans. Ceux dont on s’étonne que certaines
personnes (des extraterrestres, assurément…), rendez-vous compte ! ne les connaissent même pas. Ceux qui font si intimement partie de la vie quotidienne du chroniqueur webien que n’était tout simplement pas venue à celui-ci l’idée de les chroniquer.


Cairn.info, par exemple. Conçu à l’initiative des éditeurs Belin, De Boeck, La Découverte et Érès, soutenu par la Bibliothèque nationale de France et le Centre national du livre, ce site franco-belge a pour ambition « d’aider les maisons d’édition, organismes ou associations ayant en charge des publications de sciences humaines francophones à gérer la coexistence des formats “papier” et électronique. » En pratique, la nouvelle version du site, tout récemment mise en ligne, propose à la lecture près de deux cent cinquante revues (dont quarante-huit dans notre domaine, Carnet PSY compris) et, depuis peu, des ouvrages collectifs ou de référence (comme les « Que sais-je ? ») et quelques magazines de qualité. Un système de recherche et d’alertes fort bien pensé permet ainsi d’accéder à des dizaines de milliers d’articles dont les plus anciens (au-delà de deux à cinq ans selon les revues) sont en téléchargement libre. Les publications les plus récentes peuvent être acquises en ligne - selon les cas, à l’article, au numéro ou par abonnement à la version papier et/ou électronique.

Quand il ne désigne pas un « monticule ou tumulus de terre ou de pierre élevé par les Celtes en Europe, les Tibétains en Asie », un cairn est une « pyramide élevée par les alpinistes et les explorateurs comme point de repère ou pour marquer leur passage » (Centre national de ressources textuelles et lexicales, http://www.cnrtl.fr/definition/cairn). Il faudra désormais ajouter que ce peut être également un « site de chevet ».