La Revue

Dropbox
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°153 - Page 42 Auteur(s) : Sylvain Missonnier
Article gratuit

La vie moderne est trépidante et les outils numériques, tour à tour, la compliquent ou la facilitent.

Dropbox, la boîte magique, est pour moi depuis quelques années une alliée très précieuse. Elle a été créée en 2007 par deux étudiants du MIT (Massachussetts Institute of Technology), Drew Houston et Arash Ferdowsi, qui en avaient assez de s’envoyer des fichiers par mail pour pouvoir travailler successivement sur plusieurs ordinateurs. Disons le tout net en psychanalyste : mon enthousiasme à son égard reflète les qualités (idéalisées) de la fiabilité de sa contenance qui vient, à l’évidence, en contrepoint de mes angoisses de castration et en résonance avec mes fantasmes d’ubiquité. L’affaire est donc sérieuse… mais de quoi s’agit-il donc ? Vous avez un ordinateur de bureau chez vous à votre table de travail, c’est le centre topique de votre identité numérique. Vous possédez aussi un ordinateur portable, fidèle compagnon de votre nomadisme professionnel et de loisir. On y trouve pêle-mêle les photos de vos dernières vacances et des cours réactualisés à cet endroit et nulle part ailleurs. À la campagne, car il faut bien le dire vous êtes un brin fétichiste avec ces extensions techno-psychiques de vous mêmes, vous avez un vieil ordinateur encore valide qui vous rend bien des services car son écran, plus généreux que celui de votre portable, vous permet de revisiter, nostalgique, des traces numériques anciennes mais aussi de faire vos devoirs de vacances. Pour corser le tout, vous avez aussi à l’hôpital et à l’Université un PC dans votre bureau avec qui vous entretenez des rapports
courtois sans enthousiasme car vous êtes un aficionado d’Apple.

Une fois le décor technique planté, passons à la dramaturgie. Vous avez commencé dimanche votre conférence sur votre ordinateur de bureau à la maison. Lundi vous savez que vous aurez une heure de libre à l’hôpital et vous mettez sur une clef USB, la précieuse esquisse. Mercredi soir vous êtes à votre bureau enfin disponible pour poursuivre mais là, stupéfaction, vous avez oublié la clef USB à l’hôpital ! On peut varier les scénarios de cauchemar à l’infini : votre portable tombe par terre ou en panne et vos données sont irrécupérables ; votre clef USB est rincée dans la machine à laver, votre appartement est cambriolé, etc. Un technicien méticuleux et quelque peu obsessionnel, affirmerait non sans raison que de fréquentes sauvegardes constituent « La Solution » et qu’il faut stocker sur plusieurs disques durs ces données essentielles et au moins en deux endroits car en cas d’incendie, etc…

La tension dramatique est maintenant suffisamment tendue pour que la boîte magique fasse son entrée en scène : installez la Dropbox gratuitement sur tous vos ordinateurs (PC, Mac, smartphone) et ce que vous mettrez dedans (textes, photos, musique dans la limite de 2 Go…) sera automatiquement synchronisé sur toutes les autres machines.

Point de magie dans la boîte magique ! Tous vos ordinateurs, votre téléphone sont synchronisés (en temps réel s’ils sont allumés, si non au démarrage) avec un serveur distant qui a une copie du contenu de votre Dropbox. Vous commencez votre conférence à votre bureau, vous la poursuivez à l’hôpital puis à l’Université et avant de partir une semaine à la campagne, plus de soirée interminable à faire des copies sur un disque dur à trimballer. Mère « nuage » veille et synchronise ! Si vous souhaitez mettre tous vos documents dans la dropbox, pour 9,99 $ vous aurez droit à 50 Go par mois.

Bien sûr, vous trouverez toujours dans les soirées en ville un esprit chagrin qui vous expliquera que c’en est fini de la confidentialité de vos données et qu’un jour, nécessairement, le serveur yankee tombera lui aussi en panne comme la centrale de Fukushima. Soit, il est sans doute prudent de faire une sauvegarde de temps en temps même avec une Dropbox mais, vous verrez, votre intendance numérique quotidienne changera radicalement. Je l’utilise sans aucun dysfonctionnement depuis 2008.