La Revue

Après le handicap, quel corps ? Agentivité et hybridation
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°159 - Page 51-53 Auteur(s) : Bernard Andrieu
Article payant

L’accident, le déficit cognitif, la défaillance motrice ou la fatigue physique précipitent le sujet humain dans une handicapibilité jusque là inédite. Se déplacer avec difficulté, ne plus se remémorer aussi bien qu’avant, découvrir les limites motrices… autant d’expériences dont la nécessité impose au sujet une recomposition de soi. Le corps, devenu impropre, doit être re-découvert tant dans les possibilités et limites du schéma corporel que dans l’acceptabilité de l’image d’un corps. Ces modifications définissent un taux [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.