La Revue

Penser, c'est penser à deux. Yves Aulas et Levinas
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°159 - Page 53-57 Auteur(s) : Yves Aulas, Jan Bierhanzl
Article payant

Je vais laisser une large place, dans la présente intervention, à la parole d'Yves Aulas, atteint d'un handicap mental, que j'ai rencontré en travaillant comme volontaire au sein de l'association l'Arche à Lyon. Penseur autodidacte, Yves Aulas dit de lui-même « Je suis handicapé mental, mais je réfléchis ». Lecteur du philosophe Emmanuel Levinas que je suis, mon propos se situera dans l'optique de son éthique de la parole d'après laquelle toute parole «sur» est avant tout une parole «avec». Cet exposé ne sera donc pas un exposé sur Yves Aulas, [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.