La Revue

Lettres et le néant
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°162 - Page 46 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

Mon combat contre la Loi du 5 juillet 2011, que les jours qui passent justifient, montrant qu’elle est inapplicable et délétère, m’amène à découvrir des sites parfois surprenants. C’est le cas de celui-ci, dont l’adresse et le sous-titre Liberté de pensée et réflexion critique en psychiatrie étaient alléchants. Il en est de même pour leur présentation : « Ce site est un espace de liberté consacré à la réflexion et à la recherche en psychiatrie. La parole de ceux qui s’y expriment est fondée sur la connaissance et l’expérience qu’ils ont de cette spécialité de la médecine. Tous les auteurs sont des soignants qui appartiennent à des professions diversifiées : ergothérapeute, psychomotricienne, infirmières, aide-soignant, psychologue, cadre de santé ». Et, effectivement, ces différents regards sur des aspects divers de l’exercice de chacun sont intéressants. C’est ainsi que sont décrites différentes activités telles la mosaïque, les soins du corps ou l’encadrement et que l’on peut découvrir des textes citant Artaud, Cézanne, Sartre ou bien la phénoménologie et la psychothérapie institutionnelle. Le tout forme un ensemble varié et de qualité.

La surprise vient des photographies qui semblent avoir pris le pas et parfois la place de l’écrit. Par exemple, l’article sur « le rôle de l’aide soignant en psychiatrie » est en fait un cliché montrant des photographes, celui des « soins aides-soignants en psychiatrie » est représenté par un cheval. Enfin, on peut trouver l’image d’un jeune couple nu dans une baignoire, ce qui devrait vous inciter à aller jeter un œil…La recherche d’une symbolique sera probablement infructueuse, l’application à l’origine du site qui autorise une gestion collaborative pouvant expliquer ce charmant mélange des genres.