La Revue

Ravages de la séparation chez Marguerite Duras
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°165 - Page 32-35 Auteur(s) : Isée Bernateau
Article payant

« J’ai commencé à souffrir de la séparation avec toi. Je deviens fou… je ne peux pas te séparer, c’est impossible et je vais le faire, je le sais… 1 ». Les mots de l’amant disent la catastrophe d’un arrachement à l’autre dont aucun des deux ne réchappera. Chronique d’une séparation aussi impossible qu’inéluctable, l’histoire d’amour entre la jeune fille blanche de Saïgon et l’amant chinois de Cholen se réécrit de multiples fois dans l’œuvre de Marguerite Duras, formant ce qu’il est convenu d’appeler « le [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.