La Revue

www.switchwiki.eu
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°174 - Page 54 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

Un psychiatre est un médecin. Une de ses caractéristiques est qu’il est habilité à prescrire des psychotropes, ce qui n’est pas le cas des autres psychothérapeutes, différence majeure qui n’est pas toujours comprise par le grand public. Ce n’est pas toujours la partie de leur profession qu’ils préfèrent, certains même, se targuant d’être de réels psychanalystes se refusant à le faire. Pourtant, leurs glorieux aînés étaient le plus souvent de fins « chimiatres », alors que les purs prescripteurs s’obligeaient une analyse didactique, mais c’était avant. Le nombre de psychiatres diminuant, il semble que l’on s’oriente vers des spécialistes n’ayant plus le temps d’être psychothérapeutes, ces derniers étant recrutés parmi les psychologues et autres, validés par leurs pairs. En fait, la prescription en psychiatrie n’est pas très difficile, il existe peu de molécules, bien les connaître ne demande pas beaucoup d’efforts, et, une fois cela maîtrisé, on peut parler d’autre chose avec les patients dans un dialogue singulier, car le spécialiste est par nature un psychothérapeute, même si les internes se plaignent d’être mal formés aux différentes techniques…

Enfin, pour faciliter ce savoir sur les médications, il existe des outils indispensables sur internet, tel celui-ci, d’origine néerlandaise, qui indique les modalités de passage d’un antipsychotique ou d’un antidépresseur à un autre, les différentes associations possibles, et les équivalences entre benzodiazépines. Bien sûr, il est en anglais, mais malheureusement, il est difficile de trouver un site de cette qualité francophone. Grâce à ce site, on peut libérer un peu de son cerveau pour le rendre plus disponible à ce qui fait tout l’intérêt de notre profession…