La Revue

La douleur qui se tait n'en est que plus funeste
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°177 - Page 33-37 Auteur(s) : Jacques André
Article payant


« Si je vous croisais dans la rue, je vous trouverais certainement antipathique… Je n’aurais jamais pu commencer une analyse avec quelqu’un de sympathique ». L’antipathie évoquée par Maeva, jeune femme en analyse, cette antipathie n’est pas la haine. La haine tue ou détruit, l’antipathie se contente d’éloigner. Là où la haine s’affronte à l’irréductibilité d’autrui, à l’insulte de son altérité, ou au narcissisme de la trop petite différence, l’antipathie se contente de garder ses distances ; que rien ne touche, ne [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.