La Revue

Le temps qui passe...
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°178 - Page 50 Auteur(s) : Alain de Mijolla
Article pour les abonnés uniquement

Vendredi 3 mars 1911 -  Freud écrit à Karl Abraham : « Vous ne devez pas estimer Fliess assez balourd pour qu’il trahisse quelque intention que ce soit dès la première heure. Il est malheureusement tout le contraire, raffiné, plutôt perfide. Vous vous heurterez certainement à son complexe. N’oubliez pas que c’est sur sa personne que nous avons tous deux appris à comprendre le mystère de la paranoïa. J’ai été frappé par la justesse remarquable de ce que vous dites sur la nature de sa recherche ; je l’ai beaucoup [...]

Pour lire l'article complet
Abonnées uniquement

Cette article ne peux être vendu à l'unité. Pour pouvoir lire vous devez être abonnée à l'une de nos formules numériques.
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.