La Revue

Penser les logiques subjectives dans la logique criminelle. Les apports de René Roussillon.
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°186 - Page 56-57 Auteur(s) : Magali Ravit
Article payant

Les travaux de R. Roussillon prennent forme dans un contexte où la psychanalyse devait impérativement entendre et conceptualiser tout un matériel clinique issu non seulement de pathologies hybrides mais devait aussi considérer les nouveaux champs de la pratique clinique dans des lieux peu conventionnels. L’apport novateur de René Roussillon est d’avoir conceptualisé, à partir des formes délétères du narcissisme, les situations de rupture et de cassure de la [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.