La Revue

Terrorisme, violence de masse et radicalisation. Du Moi idéal au désengagement identificatoire
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°191 - Page 48-51 Auteur(s) : Louis Brunet
Article payant

Le terrorisme et la violence de masse soulèvent les passions, l’incompréhension, la peur et encouragent bien souvent les citoyens les plus pacifiques à réclamer des actions drastiques et violentes de la part de leurs gouvernements.

Le jour du 11 septembre 2001 a été d’une rare violence, à la fois réelle et symbolique. Les années qui ont suivi ont vu la majorité des américains soutenir sinon réclamer des mesures de contre-agression, [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.