La Revue

Le plaisir au travail et la sublimation à la lumière de la psychodynamique du travail
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°193 - Page 22-26 Auteur(s) : Christophe Demaegdt
Article payant

Introduction

L'ouverture des psychanalystes aux questions du travail est assez récente, et est sans doute en rapport avec le fait que bon nombre d'entre eux reçoivent des patients dont la demande première porte sur leur souffrance au travail. A l'instar de Freud, la majorité des psychanalystes ont longtemps fait peu de cas des questions cliniques et théoriques soulevées par l'engagement dans le travail ordinaire. Classiquement, et à défaut [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.