La Revue

Collège International de l'Adolescence (CILA)
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°195 - Page 42 Auteur(s) : Xanthie Vlachopoulou
Article gratuit

Le CILA, Collège International de l’Adolescence, est une association (loi 1901) fondée en 1995 à Paris par Annie Birraux, psychiatre, psychanalyste et professeur des universités. Ce projet est né au sein de l’Unité de Recherches sur l’Adolescence, créée par Philippe Gutton à l’Université Paris Diderot. Le CILA est actuellement dirigé par Florian Houssier, psychanalyste et professeur à l’Université Paris Nord.

Les objectifs du CILA sont de :
-  Favoriser au niveau national et international le développement de liens entre les équipes pluridisciplinaires qui travaillent dans le champ de l’adolescence.
-   Permettre la mise en place d’une articulation entre les différents acteurs, aussi bien ceux qui travaillent dans le domaine de la santé mentale que ceux qui traitent des aspects socio-culturels de
l’adolescence.

 À l’image de la population à laquelle il s’intéresse, le CILA est très branché ! Géré par Marion Haza, psychologue, Maître de Conférences à l’Université de Poitiers, son site internet moderne et fonctionnel nous donne accès aux informations concernant l’organisation de leurs colloques, conférences, formations. L’annuaire des membres permet d’identifier les spécialistes de l’adolescence ainsi que leurs actualités dans ce domaine dont certaines publications directement accessibles en ligne.

 Le CILA est aussi doté :
- d’une page Facebook : https://www.facebook.com/CILA-Collège-International-de-lAdolescence-390264320991740/?fref=ts
- d’un compte Twitter : @College_CILA
- et d’une chaîne YouTube CILA : https://www.youtube.com/channel/UCZkMryMxMgOAsPrDPs0i9Tw
 
Les différentes activités du CILA s’adressent aux psychiatres, psychologues et psychanalystes, étudiants en fin de cursus, souhaitant confronter leurs expériences, leurs réflexions et leurs recherches dans le champ de l’adolescence. Il s’adresse aussi aux enseignants, éducateurs et personnels de santé conduits par leur pratique à s’interroger sur l’adolescence.

 

Xanthie Vlachopoulou
xanthievlachopoulou@yahoo.fr