La Revue

Le temps qui passe...
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°199 - Page 58 Auteur(s) : Alain de Mijolla
Article pour les abonnés uniquement

Vendredi 19 juin 1885 – Lettre de Freud à Martha : « Jamais, depuis les premiers jours de notre première séparation, je n’ai été aussi inquiet que ces jours-ci. C’est le résultat de ta chère et tendre lettre que je garde toujours sur moi. J’en suis infiniment heureux, mais je me rends compte qu’un bonheur si complet me rend muet. Je puis te dire seulement que même s’il avait fallu non pas trois mais sept ans de fiançailles, suivant la coutume [...]

Pour lire l'article complet
Abonnées uniquement

Cette article ne peux être vendu à l'unité. Pour pouvoir lire vous devez être abonnée à l'une de nos formules numériques.
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.