La Revue

Pourquoi des adolescents croient qu’il est bien et légitime de massacrer des gens qu’ils ne connaissent pas et qui ne leur ont rien fait
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°207 - Page 54-57 Auteur(s) : Daniel Oppenheim
Article payant

Il serait dommage que le terme « terrorisme » vous effraie. Mon intervention porte sur la pratique clinique auprès de tous les adolescents, et non de ceux déjà « radicalisés ». Pour eux, commencent à se mettre en place des « cellules de déradicalisation » avec des spécialistes, ou des collègues qui le deviendront. Il ne s'agit donc pas ici de voir comment nous pouvons nous occuper de terroristes, ni essayer de repérer ceux qui pourraient le devenir, mais comment [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.