La Revue

Psycogitatio
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°208 - Page 38 Auteur(s) : Christian Robineau
Article gratuit

Oubliez tout ce que vous avez entendu pendant ces mois de campagne électorale. En réalité, le chômage, c’est bon, le chômage, c’est bien. Cyrielle Vinet paraît en tout cas en avoir profité, même involontairement et indirectement. Cette psychologue clinicienne, diplômée de Psychoprat en 2011 (et responsable également de Scope, le blog du Copes - http://www.copes.fr/Presentation/Blog), nous explique ainsi que le temps libre dont on dispose lorsque l’on est à la recherche d’un premier emploi peut être utilisé comme « un espace de création et de réflexion ». Pour sa part, soucieuse durant cette période de continuer à « penser, ne pas rouiller », elle a constaté que n’existait aucun site regroupant les « pépites psy », autrement dit ce que nous pouvons glaner çà et là comme roboratives nourritures intellectuelles dispersées sur le Net. Une préoccupation proche de celle de notre bon vieux Carnet psy des origines et qui l’a conduite à créer Psycogitatio.

Le chômage ne s’avère à l’évidence pas si plaisant, finalement, puisqu’une rubrique de ce blog dispense aux jeunes diplômés divers conseils sur la manière de rechercher un emploi, se constituer un réseau de relations, rédiger un curriculum vitæ ou préparer un entretien d’embauche. Pour le reste, Psycogitatio s’adresse aussi bien aux psys en exercice (et pas uniquement aux psychologues) qu’aux étudiants ou aux chômeurs.

Les cinq rédactrices (Solène Ekizian, Marine Joulin, Marion Minari, Lucile Viara, Cyrielle Vinet) nous présentent ainsi régulièrement sites web, événements à venir, ouvrages récemment parus, émissions de radio, vidéos (conférences, entretiens, documentaires, films de fiction...), récoltés aux quatre coins du cyberespace. Les textes vont le plus souvent de manière concise au vif de leur objet, l’éventail des thèmes et des orientations est large et la présentation, agréable. Il n’est pas inutile de s’abonner à la page Facebook de Psycogitatio puisque l’on y trouve partagées, en plus des nouvelles publications du blog, de multiples actualités supplémentaires.

Un seul bémol : la richesse bigarrée de ces propositions suppose que, pour en profiter pleinement, l’on dispose du temps que, malheureusement, seule peut offrir... une période de chômage.