La Revue

Territoires Bipolaires
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°210 - Page 42 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

https://www.territoiresbipolaires.com

La fondation FondaMental, qu’il faudra bien présenter un jour, est à l’origine ou promeut des initiatives originales pour faire connaître les pathologies mentales, contribuant ainsi à leur déstigmatisation, combat à mener contre les grands médias…

C’est ainsi que l’été 2016, elle avait mis en avant une application web « Crazy App » (http://www.crazyapp.fr) de l’ICM qui avait pour but d’étudier l’opinion des Français sur les pathologies mentales tout en leur permettant de parfaire leurs connaissances. Des vidéos montrant quatre personnes atteintes de maladies étaient proposées, puis des questions étaient posées sur la pathologie, mais aussi les croyances qu’elles pouvaient induire, que ce soit sur les traitements, les causes, les conséquences sur l’emploi ou la vie de famille, ou de manière plus précise, le vécu personnel des interrogés, par exemple « pourriez-vous être ami avec cette personne ? ». À l’issue du questionnaire, on pouvait comparer ses réponses à celles des autres participants et recevoir des informations sur les pathologies présentées.
Cette année, l’accent est mis sur la bipolarité dont il ne reste plus que l’Église de Scientologie pour dire que c’est une maladie inventée par les laboratoires pharmaceutiques, avec, sur la page d’accueil de FondaMental, une invitation à vivre une expérience inédite, le quotidien d’un million six cent mille Français. Il s’agit d’un clip que vous pouvez contrôler à l’aide de votre smartphone pour alterner les moments up et down de la journée d’un malade. À l’issue, on vous propose de donner votre adresse mail afin de recevoir un lien qui vous fera participer à un quizz sur la bipolarité puis à obtenir des informations supplémentaires sur cette pathologie.

On ne peut qu’approuver ces moyens modernes d’approcher la psychiatrie, mais on souhaiterait un peu plus de « buzz » sur les réseaux sociaux pour que ces applications « sexy » rencontrent un plus large public.

Eric Boissicat
psy@orkal.net