La Revue

Le switch
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°214 - Page 42 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

Fin 2013, dans cette rubrique, je conseillais aux praticiens un site néerlandais (http://wiki.psychiatrienet.nl) qui indiquait la procédure pour changer (switcher, un anglicisme) d’antipsychotique. En effet après le paradigme crée par les molécules de deuxième génération, les progrès se font maintenant sur une meilleure connaissance des récepteurs aux neurotransmetteurs, l’effet des traitements sur ces derniers ainsi que leur affinité. Ces données jouent un rôle important dans les stratégies de médications et l’appréhension de leurs effets secondaires.

Ces progrès ont été intégrés dans « Le Switch » un site, mais aussi une application disponible sur l’App Store et Google play (nécessitant une connexion internet pour fonctionner) qui donnent les protocoles pour effectuer ce changement en toute sécurité. Comparé au premier site cité, cet outil a l’avantage d’être en français (ou en anglais), de prendre en compte les doses de départ, les risques et l’affinité pour les récepteurs. Par contre, il ne propose pas d’aide au switch d’antidépresseurs, ni l’équivalence des doses des benzodiazépines ou l’association de normothymiques, rubriques présentes chez nos collègues européens. En revanche, il comprend une base de connaissances sur les switchs et l’équivalence des doses des antipsychotiques avec des liens redirigeant vers les articles référencés.

Le collège méditerranéen de Psychiatrie, association scientifique composée de psychiatres impliqués dans la pratique hospitalière, l’enseignement et la recherche, est à l’origine de cet outil et en particulier, les Drs Bottaï, Raymondet et Dassa. Je ne peux qu’être honoré de connaître personnellement les deux premiers, qui m’ont toujours impressionné par leur savoir et leurs actions de formation.

Je recommande donc ce site ou ses applications à tous les prescripteurs et considère même qu’il est indispensable.
 
Éric Boissicat
psy@orkal.net