La Revue

Splendeurs et misère de l’onanisme ou les illusions perdues de la mémoire
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°215 - Page 37-45 Auteur(s) : Maurice Corcos
Article payant

« Son corps ! 
le dégagement rêvé, 
le brisement de la grâce croisée 
de violences nouvelles (...)
Cela commença par quelques dégouts 
et cela finît, ne pouvant nous saisir 
sur le champ de cette éternité, 
cela finit par une débandade de parfums »
1

« Quand la fanfare tournant, nous serons rendus à notre ancienne Inharmonie. [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.