La Revue

Le don comme prix de la gratuité
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°219 - Page 31-34 Auteur(s) : Bertrand Colin
Article payant

Il y a dans la pratique de la psychanalyse une règle voulant que toute séance manquée soit due. Elle s’explicite le plus souvent sous une forme contractuelle : la permanence du cadre qui oblige chacune des parties, quoique différemment, a un prix. Ce prix est convenu. L’analyste est garant du cadre ; sa présence assure cette garantie. Le patient en est le bénéficiaire ; son paiement l’atteste. En même temps qu’une réciprocité, une asymétrie apparaît entre ces [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.