La Revue

(Honte et adolescence) Faire tache dans le tableau
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°224 - Page 29-31 Auteur(s) : Jean-François Solal
Article payant

Quand ils disent : « Tu devrais avoir honte » et non « Tu devrais te sentir coupable », les parents de l’enfant savent que la faute reprochée résulte d’une rupture avec les idéaux qu’ils croyaient transmis. Cette honte les affecte et à leur tour, par réverbération, on est honteux pour nos enfants, de même qu’ils ont honte pour nous. Les remodelages identificatoires à l’adolescence connaissent des ruptures dans les [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.