La Revue

L’amie prodigieuse sous le regard de sa mère hargneuse
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°226 - Page 29-33 Auteur(s) :
Article payant

« Allez, pars, qu’est-c’qu’on en a à foutre ? Je l’ai toujours su, que tu t’croyais mieux que moi et que tout le monde ! » (Elena Ferrante, L’amie prodigieuse, tome II)

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.