La Revue

Un morceau d’histoire (dossier PPC)
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°237 - Page 27-30 Auteur(s) : Monique Dechaud Ferbus, Christine Pélissier, Nagib Khouri
Article payant

Dans les années 1950, il y avait peu d’intérêt pour le corps et les patients étaient soignés en chimiothérapie et en électronarcose. Le corps se manifestait dans les pathologies : syndromes psychomoteurs spécifiques, crampe de l’écrivain, tics, bégaiement, syndromes post-traumatiques, troubles fonctionnels divers dont les insomnies, migraines… Ces patients réfractaires à tout traitement n’intéressaient pas les psychanalystes. Toutefois, certains [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.