La Revue

Psy Désir
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°96 - Page 42 Auteur(s) : Eric Boissicat
Article gratuit

www.psy-desir.com

Non un chroniqueur web n'est pas un sauvage qui reste dans sa grotte, reluquant les sites d'un oil bavant, tenant à jour ses signets comme un moine copiste. Il lui arrive aussi de changer de machine ou de système et de perdre de vue des liens indispensables qui eux continuent leur vie, se développent ou meurent. Et puis, un jour on trouve un site que l'on regrette de n'avoir pas connu plus tôt et qui s'avère être en fait l'évolution de l'un que l'on conseilla naguère le déclarant même incontournable. C'est ce qui m'arrive avec Psy-desir.com, trouvé au cours d'une recherche et qui est la maturation de Psy Franche-Comté chaudement recommandé dans ces pages en 2002. I

l bénéficie de la technologie php devenue mature comme en témoignent les virus qui s'y attaquent maintenant. La forme est donc modernisée, mais parfois difficile pour un néophyte peu habitué à ces interfaces. Deux psychiatres libéraux, Jacques Louys et Bernard Robinet administrent ce site. Le second était à l'origine de Psy Franche-Comté et semble être l'organisateur, tandis que le premier est plus dans l'écriture puisque le moteur de recherche interne le cite 838 fois contre 51 pour l'autre. Psy désir n'en est pas moins ouvert à tous puisqu'il est présenté comme étant "au cour du psychisme, là où aucune école de pensée ne gagne sur l'autre mais où toutes peuvent être représentées et articulées entre elles" et de fait on y trouve des liens variés émanant de diverses chapelles. Enfin, on y retrouve ce qui rendait son prédécesseur indispensable, un annuaire de la santé mentale que je qualifierais plutôt de dictionnaire ou de bibliothèque, thème d'ailleurs retenu pour une autre approche des articles.

Bon, c'est décidé, cette fois je grave cette adresse dans le marbre et me promets de ne pas l'oublier, au moins jusqu'à la prochaine fois. D'ailleurs un site qui nomme Carnet Psy dans ses liens ne peut pas être totalement mauvais.