La Revue

La parentalité. Défi pour le troisième millénaire
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°77 - Page 25 Auteur(s) : Danielle Bouaziz
Article gratuit
Livre concerné
La parentalité. Défi pour le troisième millénaire.
Un hommage international à Serge Lebovici
Leticia Solis-Ponton (sous la direction de)

Leticia Solis-Ponton (sous la direction de) La parentalité. Défi pour le troisième millénaire. Editions PUF, Paris, 2002. Merci à Leticia Solis-Ponton, psychanalyste et psychologue mexicaine, membre de l'IPA et de la SPP, pour avoir mis en oeuvre cet important ouvrage sur la parentalité, élaboré au cours d'une longue collaboration avec Serge Lebovici, et qu'elle a réalisé après sa disparition, réunissant l'expérience et la théorisation d'éminents auteurs de France, du Mexique, du Brésil, d'Argentine et des États-Unis, témoignant ainsi de la richesse de ces échanges transculturels qui étaient si chers à Serge Lebovici. Ce livre s'adresse à un large public soucieux d'appréhender les processus psychiques qui sous-tendent la construction de la parentalité dans ses dimensions inter et transgénérationnelles. Présenté en quatre parties dans lesquelles alternent des dialogues, des exposés cliniques et théoriques, il a une grande cohérence dans sa structure. En effet, la pensée de Serge Lebovici est en filigrane tout au long de l'ouvrage, ainsi que la présence de Leticia Solis-Ponton, auteur et co-auteur de plusieurs articles. La première partie débute par un dialogue entre Serge Lebovici et Léticia Solis-Ponton, définissant la parentalité comme le produit de la parenté et aussi le fruit de la parentalisation des parents. Serge Lebovici développe la notion de narcissisme primaire décrit par Freud et le considère comme l'axe fondamental autour duquel va s'organiser ce processus psychique qu'est la parentalité, tant du côté des parents que de celui de l'enfant : le narcissisme primaire donne le sentiment de soi à l'enfant, lui permet de se sentir vivant quand sa mère l'abandonne. Ce qui lui permet de rêver que sa mère est avec lui... C'est le sentiment de la conscience de la propre existence. Les chapitres suivants abordent la construction de la parentalité à travers des exposés théoriques et cliniques. La deuxième partie retrace à travers des consultations thérapeutiques, les aléas de la parentalité et le rôle du thérapeute dans ses positions énactantes et métaphorisantes, permettant aux parents de porter un autre regard sur leur enfant. L'importance du sexe du thérapeute quand il s'agit d'une femme, notamment dans des cas de défaillance narcissique, est admirablement évoqué, permettant un transfert à la fois féminin et maternel. La troisième partie propose un parcours du devenir parent. Tout d'abord de la femme face à la lutte des antagonistes entre féminin et maternel, puis du devenir parent, tant du côté maternel que paternel, à travers la grossesse, durant laquelle les interactions fantasmatiques et réelles sont si importantes. Les grossesses ne se passent pas toujours bien, et les couples sont souvent mis à mal par les bouleversements tant psychologiques que physiques que la maternité entraîne. Une grande partie des troubles ultérieurs des interactions parents-bébé et des dépressions maternelles, voire paternelles, pourraient être prévenues par un travail d'écoute et de soutien pendant la grossesse, notamment au cours des séances de préparation à l'accouchement comme cela se fait, encore trop rarement, dans certaines unités. Puis le parcours des parents et de l'enfant est retracé à travers les différentes étapes de la vie. Les grands-parents trouvent aussi leur place dans cette histoire. La quatrième partie traite des formes particulières de la parentalité à l'aube du IIIe millénaire. Elle donne une vision de la parentalité dans différents pays et témoigne de nombreuses années de collaboration et de recherche initiées par Serge Lebovici : familles recomposées, soumettant l'enfant à des investissements multiples et changeants au gré de la vie affective des parents, les "step-parents" selon l'expression employée aux États-Unis. Des thèmes aussi divers que les bébés et les parents prématurés, la maternité chez les adolescentes, l'adoption et les interrogations qui en découlent, l'être parent et migrant, la parentalité et pauvreté, la parentalité en psychiatrie générale sont abordés par des auteurs qui témoignent de cette même préoccupation d'aider ces femmes et ces hommes à devenir parents, et de permettre à leurs enfants de s'inscrire dans leur histoire familiale, dans leur arbre de vie. Cette quatrième partie se termine par un chapitre sur l'éthique notamment autour des questions de filiation dans l'adoption et les procréations médicalement assistées (PMA). Certaines PMA, si elles permettent aux parents de réaliser leur désir de maternité et de paternité, entraînent l'enfant dans des situations psychiques complexes et encore mal explorées. La psychanalyse doit s'y intéresser afin d'éviter un décalage trop important entre les progrès de la technologie médicale et leurs conséquences dont ces parents et leurs enfants seront les témoins dans les années à venir. Ce livre est un hommage à Serge Lebovici, à son regard de psychanalyste sur l'enfant et sa famille dans leurs rapports inter et transgénérationnels, à son désir tellement chaleureux de transmettre, hommage transculturel de tous ceux qui ont pu bénéficier de son expérience et de son enseignement et ont su l'adapter à travers leurs différents pays.