La Revue

Bibliothèque Sigmund Freud
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°62 - Page 34 Auteur(s) : Christian Robineau
Article gratuit

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr-8001/

Bibliothèque Sigmund Freud

Il n'est pas interdit d'aimer le saucisson, ni d'inviter à le déguster plutôt qu'à s'en goinfrer d'une seule bouchée. On avait loué ici (n° 50, décembre-janvier 2000) l'index thématique des ouvres de Freud, Ferenczi et Abraham réalisé par S. Rosenblatt. Du même copieux saucisson (entendez, sans autre connotation que gourmande, le site de la Société psychanalytique de Paris), découpons aujourd'hui la tranche « Bibliothèque Sigmund Freud ».

Le fond de la bibliothèque de la SPP (15, rue Vauquelin, 75005 Paris), par son ampleur, est extrêmement précieux. Et l'idée d'en proposer en ligne le catalogue assorti d'un moteur de recherche participe de cet esprit de mise en commun des ressources qui donne toute sa valeur à l'Internet non marchand. C'est ainsi parmi quelque 60 000 références françaises et étrangères (livres, numéros de revues, articles, chapitres), issues d'environ 8 000 ouvrages et 4 000 périodiques, que le visiteur peut lancer sa requête. Un mode d'emploi, des index (auteurs, mots clés, périodiques) et la possibilité de cibler la recherche à l'aide de différentes rubriques (titre, auteur, éditeur ou revue, mots clés, type de document, commentaires et annotations) facilitent la démarche. Même si l'on peut regretter que l'impression des résultats nécessite une sérieuse mise en page préparatoire, pour ne pas engloutir une ramette toutes les cents références, l'ensemble constitue un outil unique sur le web francophone en matière de travaux analytiques.

C'est pourquoi l'auteur de ce billet, par ailleurs animateur de la rubrique « Le Bibliographe » sur le site du Carnet Psy, renvoie régulièrement vers la BSF les innombrables étudiants attendant qu'il leur délivre dans les deux jours une liste exhaustive de références sur des sujets ou des auteurs dont, le pauvre, il n'a jamais lu la moindre ligne. Quant à ceux, trop fréquents, qui lui présentent leurs desiderata bibliographiques sur le ton que l'on prendrait pour s'adresser au moteur de recherche de la BSF, l'amateur de charcuterie avoue qu'il lui vient parfois la furieuse envie de. les découper en tranches.