La Revue

L'inconscient, le web
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°61 - Page 45 Auteur(s) : Sylvain Missonnier
Article gratuit

http://inconscient.net/

L'inconscient, le web

Parmi les galaxies du Net, celle des sites personnels « psy » reflète une diversité qui traduit fidèlement le caractère océanique et flou de cet adjectif. Du laboratoire interactif du clinicien chevronné au cri primal on line, en passant par le journal de l'analysant, le curieux y trouve de tout. Dans cette myriade d'ego ayant pignon sur toile, on tombe sur le meilleur comme le pire.

Au temps héroïque des années 95, la ballade était coûteuse en temps et en énergie pour trouver quelques pépites. Au fil du temps, un certain nombre de ces espaces sont sortis du lot. Grâce au mail à écran (l'équivalent du bouche à oreille sur le web !), on trouve aujourd'hui en psychiatrie, psychologie et psychanalyse des sites personnels qui tiennent, dans la durée, la dragée haute à bien des espaces institutionnels clinquants et vides.

Dans la catégorie « psychanalyse », le site de Geneviève Lombard, en est un. Dans son argumentaire, elle donne d'emblée le ton : « Avec l'existence et le développement du cyberspace, des aspects essentiels du processus de civilisation sont entrés en métamorphose ou en mutation, il pourrait donc sembler que la mise en réflexion de ces transformations par les psychanalystes soit une tâche à la fois évidente et urgente ». Mais il est vrai que ce chantier pressant « rencontre chez eux, plus peut-être encore que chez tous ceux qui résistent à l'évidence de la réalité en développement du cyberspace, des obstacles qui peuvent se déguiser en vertus psychanalytiques. »...

Pour inaugurer ce chemin prometteur d'une psychologie des profondeurs inconscientes du web, le site de G. Lombard a ceci de remarquable qu'il se propose d'initier un débat pluriel : c'est dans cet esprit qu'on y découvre des contributions de la webmestre, mais aussi d'autres passionnés. Les mails (et leurs « cyber-lapsus »), la « forêt » des news, la présence, l'absence et la réalité virtuelle sur Internet, sont tour à tour explorés.

Pour qui souhaite bénéficier d'éléments de réflexion originaux de psychanalystes s'interrogeant sur ces nouvelles formes de communications, une visite attentive de ce site est incontournable.