La Revue

La rencontre avec le malade
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°55 - Page 15 Auteur(s) : André Missenard
Article gratuit
Livre concerné
La rencontre avec le malade

Il est rare de trouver décrite ce que j'appelerai ici "clinique du praticien" c'est-à-dire une présentation des façons de réagir et de se comporter devant l'évantail des cas cliniques rencontrés dans la pratique libérale. Que fait-on une fois posé le diagnostic du cas et que l'on a pris les dispositions nécessaires (examens complémentaires, etc.), que décide-t-on et comment, en fonction du contexte, c'est-à-dire de ce que l'on ressent devant ce patient, de son attitude face à la maladie de celle de son entourage, de son caractère supposé, etc ? Pendant les études est acquis le savoir, mais pas vraiment la manière de s'en servir, hors l'hôpital.

C'est de la pratique concrète que parlent deux généralistes et une psychanalyste dans leur ouvrage. Les généralistes présentent des cas de leur pratique en ville et leur façon personnelle d'y faire face. Elles rapportent ces cas, dans leur environnement et décrivent ce que j'appelle -ce terme est de moi- la "clinique du praticien" c'est-à-dire leur façon individuelle de "traiter" le cas dans son contexte, au sens le plus large. L'acte médical ici rapporté -c'est-à-dire l'ensemble des symptômes et les compréhensions et réactions du praticien- est ici inspiré d'une conception psychanalytique latente. Mais la psychanalyse comme référence théorique n'est évoquée que par des encarts théoriques : ceux-ci sont présentés à part et distincts des textes des deux généralistes ; ils sont de Marie-Claire Célérier, psychanalyste qui a inspiré ce livre, lequel est en premier lieu un livre de pratique médicale. Balint avait proposé une approche de la pratique médicale prenant sa source dans son origine familiale -son père étant généraliste- et dans son expérience analytique.

Ce que présente ce livre est une tout autre démarche qui plonge le lecteur au cour de la pratique, dans la diversité de ses aspects. Assurément, le débutant -et lui seul ?- trouvera dans cet ouvrage des éclairages -c'est-à-dire des découvertes- pour faire ses premiers pas dans une activité nouvelle et pour commencer à combler le fossé (ou l'abîme) qui sépare la médecine apprise de sa réalité quotidienne libérale. Alors, bon vent à ceux qui auront envie d'aller plus loin que leur surprise première.