Colloques Carnet/Psy : BBADOS 2016 Destructivité et exaltation


BBADOS 2016 Destructivité et exaltation

Destructivité et exaltation

Du 30/09/2016 au 01/10/2016

Maison de la Mutualité, 24 rue Saint-Victor, 75005 Paris


Programme

Vendredi 30 septembre 2016

8h30-9h

Accueil des participants 

9h15

Introduction : Bernard Golse et Alain Braconnier

9h15-10h15

Conférence : Esthétique de la destructivité


Maurice Corcos
Francis Bacon : l’œil et la peau de la débauche

« Je te frapperai comme un boucher

 Et je ferai de ta paupière, pour abreuver mon Sahara,

jaillir les eaux de la souffrance.

Mon désir gonflé d’espérances sur tes pleurs salés nagera

comme un vaisseau qui prend le large,

et dans mon coeur qu’ils soûlent,

tes chers sanglots retentiront comme un tambour qui bat la charge ».

Baudelaire

Discutant : Alain Braconnier

10h15 -11h15

1ère Table ronde : Erotique de l’absence

Catherine Chabert

Une passion ordinaire

« On ne remerciera jamais assez les mères mélancoliques. Leur trône est au milieu du ciel. Elles ont jeté leur châle sur le soleil. Il sort de leur yeux une nuit si grande que leurs enfants s’émerveillent du plus petit brin de lumière ». Christian Bobin, La dame blanche, 2007.12h4

Bernard Golse

Détruire l’objet pour ne pas le perdre

Tout retrait n’est pas autistique, tant s’en faut !

11h15 -11h45 : pause

11h45 -12h45

2ème Table ronde : L’amour au prix de la haine

Christine Frisch-Desmarez

L’abandon, nourriture amère de l’amour maternel


« Le maternel, ce n’est pas qu’une mère et un enfant, c’est toute une histoire ! » Dominique Guyomard, La folie maternelle ordinaire.

Sylvain Missonnier

Phobies d’impulsion en périnatalité : entre ligature et sacrifice


« Dieu dit à Abraham : prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. ». Genèse, 22, 2.

12h45 - 14h15 : pause déjeuner

14h15 -15h15

3ème Table ronde : Passage à l’acte et exaltation

Paul Denis

L’exaltation dans la haine


« Le nerf et le principe de la haine et de l’amitié, de la reconnaissance et de la vengeance est le même ». Saint-Simon.

Gérard Bayle

Haine et destructivité


Sauvés par la haine ?

15h15 -16h45

4ème Table ronde : L’addiction à la vie

Christophe Dejours

Troisième topique et analyse de la destructivité


« Les médecins nazis étaient ordinaires, mais ce qu’ils faisaient ne l’était pas (...). En agissant ainsi - ou encore afin d’agir ainsi - ces hommes devenaient autres, et en menant à bien leurs actions, ils cessaient eux-mêmes d’être ordinaires ». R. J. Lifton, Les médecins nazis, 1986.

Vincent Estellon

Corps possédé, corps exalté, corps rabaissé


« Il y avait une idée étrange qui lui poussait, à coups de bec, à l'intérieur du crâne, comme un poussin qui voudrait naître, une idée qui l'occupait beaucoup, vraiment beaucoup ». F. Dostoïevski, Crime et châtiment.

Florian Houssier

Violences et érotique du lien dans la famille


« Escalade tout seul les montagnes et laisse pourrir en bas les livres et la société, escalade les montagnes, te dis-je, et mange des fraises. Mange des fraises, te dis-je, et oublie que tu es seul… ». S. Freud à E. Silberstein, 1873.

16h45 - 17h15 : pause

17h15 -18h15

5ème Table ronde : Instituer/Destituer

Régine Prat

Jeux de construction et de démolition : du bébé à l’adolescent... et au-delà


« Il existe un impératif à utiliser les objets qui permettent d’articuler et, partir de là de révéler le vrai self. J’appelle cet impératif la « pulsion de la destinée ». Christopher Bollas.

Pierre Delion

Juste ce qui suffit d’institution


Entre la destructivité entropique de l'asile et l'excitation idéalisante de l'antipsychiatrie.



Samedi 1er octobre 2016

9h-10h15

Conférence Destructivité/Constructivité



René Roussillon
« Tu me détestes trop, tu dois m’aimer encore ». Sacha Guitry.

Discutant : Alejandro Rojas-Urrego

10h15 - 10h45 : pause

10h45 -12h45

6ème Table ronde : La face cachée de la destructivité…

François Ansermet

Traces de la destructivité


« L’être vivant préserve pour ainsi dire sa propre vie en détruisant celle d’autrui ».
S. Freud, Pourquoi la guerre ?, 1932.

Anne Brun

La destructivité à l’œuvre dans la psychose infantile


« Toujours à la dissolution comme à un préalable nécessaire je dois avoir recours ». H. Michaux.

Daniel Oppenheim

Dialoguer avec les adolescents sur le terrorisme

Pourrais-tu tuer celui dont tu verrais le visage, qui te regarderait dans les yeux ?

12h45 : Conclusions



Offert pour toute inscription : le livre « Clivages » (colloque BBADOS des 17-18 octobre 2014) : livre offert sur place.

Inscription en présentiel
 Sur place, un siège sur deux, masque obligatoire, nombre de place limité

Inscription en distanciel
 Streaming : direct et/ou différé : le lien de connexion vous sera transmis par email la semaine du colloque