Carnet/Psy n° 115 : Batterie d'évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l'enfant ; Apoptose pubertaire ou chronique d'une mort annoncée

Paru le 2007-03-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

Le dialogue du corps et de l'esprit
La nature humaine à l'épreuve de Winnicott
Correspondance complète 1907-1925, Freud-Abraham
L'empire des coachs
La folie du transfert
Pratique de l'examen psychologique en clinique adulte

À PROPOS DE

Apoptose pubertaire ou la chronique d'une mort annoncée

DOSSIERS

RECHERCHES

Batterie d'évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l'enfant

ENTRETIENS

ACTES

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

Le temps qui passe...

LE SITE DU MOIS

Vidéothèque en ligne "SMM" (Santé, Maladie, Malheur)

ÉDITORIAUX

Psychochirurgie : un revenant inquiétant

Tout psychanalyste ne peut manquer de constater l'écart des données recueillies par une clinique approfondie, rigoureuse et prolongée face à l'inanité d'objections à sa clinique et des avantages d'autres abords.

Il y a vingt-cinq ans, la psychiatrie athéorique a suscité de nombreux espoirs : plus besoin d'entretiens éprouvants alors que la passation d'échelles d'évaluation suffit, plus besoin de remise en cause dès lors qu'un psychotrope aux effets prouvés ou quelques séances de rééducation apportent, à coup sûr, le sourire. Il n'y aurait rien à redire si ces promesses imprudentes avaient été tenues. La preuve non discutable de l'efficacité d'un traitement est le retentissement de son action sur la santé publique. Or, l'incidence sociale de la dépression ne cesse de croître dans les pays développés et les Etats-Unis sont ravagés par l'obésité alors que les TCC y sont largement pratiquées et les patients motivés à guérir.

Concernant des millions de malades, le retour annoncé de la psychochirurgie, pour les TOC et les dépressions chimio-résistantes suscitera les mêmes déconvenues. Du fait des complications inévitables d'interventions sur le cerveau, elle entrainera des morts et des mutilations irréversibles. Si rien n'est fait, nous sommes probablement à la veille d'un nouveau scandale majeur de la santé publique. Il vaut la peine de le dire.


Les anciens numéros (Tout voir)

Camus, Sartre, Gary et les enfants surdoués ; Nouvelles addictions à l'épreuve de la clinique

toxicomanie féminine

Crises et chuchotements - 2eme partie

Crises et chuchotements - 1ere partie

La psychanalyse des contes de fées ; Entretien avec Julia Kristeva

À l'aube de la subjectivation