Carnet/Psy n° 118 : Colloque Didier Anzieu 2eme partie

Paru le 2007-06-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

Ce n'est qu'un nom sur une liste, mais c'est mon cimetière : Traumas, deuils et transmission chez les enfants juifs
Le primitif. Que devient la régression ?
L'énigme du deuil
Elles
Guérir ou désirer
La folie apprivoisée, l'approche unique du Pr Collonb pour traiter la folie

À PROPOS DE

DOSSIERS

RECHERCHES

ENTRETIENS

ACTES

Actes Colloque Didier Anzieu : Le Moi-peau et la réflexivité
Actes Colloque Didier Anzieu : Tendresse au négatif
Actes Colloque Didier Anzieu : Didier Anzieu vu par son jumeau imaginaire
Actes Colloque Didier Anzieu : Le processus de création sous l'éclairage projectif
Actes Colloque Didier Anzieu : Références bibliographiques
Actes Colloque Didier Anzieu : Naissance de la pensée et de l'humour

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

Le temps qui passe...

LE SITE DU MOIS

Le calendrier scolaire

ÉDITORIAUX

Pour une pensée transdisciplinaire

Le 20ème siècle a débuté par la découverte freudienne des mécanismes de l'inconscient, il s'est poursuivi par une évolution de la clinique, psychologique et psychiatrique, et terminé par de nombreuses connaissances dans le domaine des neurosciences, ce que, d'une certaine façon, Freud avait initié.

Dans le même temps, des écoles et des courants de pensée se sont individualisés, autonomisés, morcelés, séparés, opposés, dans les champs si différents de la psychologie, de la psychiatrie, de la psychanalyse mais encore des psychothérapies, de la neurobiologie, de la psycho-pharmacologie. Nous savons aujourd'hui combien tous ces domaines sont complémentaires et non rivaux ou antagonistes ; combien ils sont nécessaires à l'accompagnement de nos patients en souffrance ; et combien serait salutaire une théorie synthétique du fonctionnement de l'esprit prenant à la fois en compte les connaissances psychanalytiques, les progrès de l'accompagnement psychothérapique mais également la réalité biologique concomitante des états de souffrance psychique. Tous ces aspects sont indéniables et devraient être connus de tous : les mécanismes de la psyché, les troubles de l'humeur, la biologie des psychoses, la clinique relationnelle, le cadre psychothérapique, le travail de subjectivation, d'élaboration, de déliaison, les stratégies du déconditionnement, la désensibilisation des phobies.

Or, le morcellement de ce très large champ "psy" remet en cause la cohérence de nos conceptions et oppose trop souvent les différents intervenants qui accompagnent un patient, dressant des idéologies les unes contre les autres, là où il ne devrait y avoir que connaissance et intégration. Le monde "psy" a tout à gagner d'une pensée qui transcende les disciplines, car l'apport des sciences connexes est une necessité enrichissante.


Les anciens numéros (Tout voir)

Colloque Didier Anzieu 1ere partie

Hommage à Edouard Zarifian ; La première fois

Batterie d'évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l'enfant ; Apoptose pubertaire ou chronique d'une mort annoncée

Camus, Sartre, Gary et les enfants surdoués ; Nouvelles addictions à l'épreuve de la clinique

toxicomanie féminine

Crises et chuchotements - 2eme partie