Carnet/Psy n° 119 : Questions à René Roussillon à l'occasion de la sortie du Manuel de psychologie et de psychopathologie clinique générale par Sylvain Missonnier

Paru le 2007-07-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

Les voies nouvelles de la thérapeutique psychanalytique
Un singulier pluriel
Tendresse et cruauté
Aimer ses enfants ici et ailleurs
Un avenir pour la vieillesse
L'insolence de l'amour
Plaidoyer pour l'enfant-roi
Le naufrage de la psychiatrie
L'année psychanalytique internationale

À PROPOS DE

La collection Penser/rêver
Questions à René Roussillon à l'occasion de la parution du "Manuel de psychologie et de psychopathologie clinique générale"

DOSSIERS

RECHERCHES

Du traumatisme à l'ablation d'un sein après cancer à la reconstruction réparatrice : une traversée

ENTRETIENS

ACTES

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

Le temps qui passe...

LE SITE DU MOIS

Choisir son psy

ÉDITORIAUX

Cessons de stigmatiser les enfants !

L'enfant a mauvaise presse dans notre société. On répand une image péjorative de "l'enfant-roi" : petits tyrans, gâtés par des parents qui se plient à toutes leurs exigences. En réalité, ils sont confrontés à des situations complexes créées par des adultes absorbés par leurs soucis professionnels ou leurs problèmes de coeur. Enfants accablés par le poids des angoisses parentales, investis de la mission de réussir dans un contexte social difficile. Enfants programmés, sommés de répondre à l'image d'un enfant idéal... Pas si roi que cela ! L'enfant est en même temps celui qu'on attend avec passion, au point que le "droit à l'enfant" est devenu un enjeu politique. Mais, le bébé est aussi de plus en plus celui qui dérange. Preuve en est la baisse spectaculaire de la natalité, signe du déclin du désir d'enfant.

Deux systèmes incompatibles coexistent et les enfants naviguent - avec un talent certain ! - entre un monde traditionnel où sont prônés l'effort, la concentration, la stabilité des liens, l'autorité, et un nouveau monde qui exige souplesse et mobilité pour faire face à des réalités fluctuantes et multiples, sollicitant le consentement et la négociation. Sa Majesté le Bébé, projection narcissique des parents, comme on sait, est à l'heure actuelle le miroir de l'adulte contemporain, une figure paradigmatique de l'hypermodernité. N'y a-t-il pas une certaine hypocrisie de la part des adultes d'exiger des enfants de respecter des règles et des valeurs qu'eux-mêmes démentent en permanence ? Cessons de les stigmatiser. Tirons parti au contraire, dans un esprit ferenczien, de la perspicacité remarquable avec laquelle ils inventent des stratégies innovantes, qui anticipent sur le monde de demain.


Les anciens numéros (Tout voir)

Colloque Didier Anzieu 2eme partie

Colloque Didier Anzieu 1ere partie

Hommage à Edouard Zarifian ; La première fois

Batterie d'évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l'enfant ; Apoptose pubertaire ou chronique d'une mort annoncée

Camus, Sartre, Gary et les enfants surdoués ; Nouvelles addictions à l'épreuve de la clinique

toxicomanie féminine