Carnet/Psy n° 161 : Actualités des états limites (partie 2)

Paru le 2012-04-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

À PROPOS DE

Matisse, Paires et séries

DOSSIERS

Oedipe aux frontières
Deux paradigmes pour les situations limites : processus mélancolique et processus autistique
Et la limite ?
Les mères états-limites et leurs enfants : de l'étude longitudinale des interactions mère-bébé au fonctionnement psychique de l'enfant

RECHERCHES

ENTRETIENS

ACTES

HOMMAGES

Hommage à Michel Soulé : La passion de l'enfance, de la psychanalyse et de la transmission
Hommage à Michel Soulé : Le gai savoir des origines
Les journées de Soulé
Michel Soulé, le pionnier de la psychiatrie foetale
Hommage à Michel Soulé : Le départ d'un ami
Lettre à Michel Soulé, un maître et un ami
Michel Soulé, penseur de l'enfance
Michel Soulé et la pédopsychiatrie
Michel Soulé ou le Gai Savoir
Michel Soulé, et la psychiatrie du bébé
Hommage à Michel Soulé : de ''Tintin'' au CECOS
Michel Soulé, Superman en culottes courtes
Michel Soulé et la psychanalyse
Hommage à Michel Soulé : Côté cour, côté jardin
Michel Soulé, un conteur
Michel Soulé et le diagnostic prénatal
Hommage à Michel Soulé : Le sens de la fête
Michel Soulé et les enjeux psychologiques de l'échographie
Michel Soulé et la médecine foetale
Hommage à Michel Soulé : Le vieil homme et l'enfant
Michel Soulé, mon père imaginaire
Hommage à Michel Soulé : Journées d'été
Michel Soulé et la collection multimédia
La méthode Soulé pour penser, prévention, prédiction, précaution
Michel Soulé et l'Italie
Cher Michel Soulé
Michel Soulé et la puériculture
Michel Soulé et le groupe de paroles Mères-Bébés
Michel Soulé à Lens
Hommage à Michel Soulé : Notre rencontre était totalement improbable
La grande richesse de Michel Soulé
Michel Soulé : une identification à la pensée infantile
L'intelligence et l'humour de Michel Soulé

LE TEMPS QUI PASSE

LE SITE DU MOIS

ÉDITORIAUX

Le maquettiste

Il utilisait régulièrement les premières heures de ses soirées à construire sur son bureau, avec des ciseaux et de la colle, une petite maison en papier qui reproduisait fidèlement une de celles qu’il avait habitées autrefois.

A d’autres moments, il les contemplait, l’une après l’autre, et revivait ainsi des périodes de sa vie. Il se promenait ainsi à l’intérieur, imaginait les meubles, les cadres au mur, les papiers peints. Celle qu’il affectionnait le plus et qui le rendait pensif, était une petite villa simple avec cet écriteau : « Mon origine adorée ». Il avait, à l’intérieur, reconstitué à petite échelle le mobilier de la chambre de ses parents et, bien entendu, leur lit matrimonial avec son édredon rouge. A la manipuler ainsi trop souvent, et en raison de ses efforts pour trop regarder à l’intérieur, des morceaux de cette petite villa se décollaient. Il les recollait patiemment, méticuleusement et retraçait l’écriteau à la plume.

Un soir, sans doute dans un moment de dépression, avec une allumette il les brûla toutes.

Plus tard, il se mit à construire, toujours en papier et à petite échelle, une immense maison qu’il n’avait jamais habitée auparavant. Il lui ajoutait soir après soir des couloirs et des salons immenses. Avez-vous une idée de ce qu’elle représentait ? Une maquette de l’éternité à venir peut-être ?

Michel Soulé
« Le maquettiste » in Vous aurez de mes Nouvelles (p.99), 1999, Ed. ESF, collection  «la vie de l’enfant»


Les anciens numéros (Tout voir)

Actualités des états limites (partie 1)

Le Handicap, un nouveau paradigme ? (partie 2)

Le Handicap, un nouveau paradigme ? (partie 1)

De l'empathie et de l'intersubjectivité primaires à l'empathie et à l'intersubjectivité secondaires

Les enjeux cliniques de la précarité

Autour du traumatisme