Carnet/Psy n° 169 : L'interprétation des épreuves projectives. L'École de Paris : sources, déploiements, innovations

Paru le 2013-03-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

Le Moment freudien
Traité européen de psychiatrie et de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent.
André Green. Les grands concepts psychanalytiques.
Nouveau Manuel de cotation des formes au Rorschach
Correspondance Sigmund Freud - Anna Freud 1904-1938.
Mères et bébés sans-papiers. Une nouvelle clinique à l'épreuve de l'errance et de l'invisibilité ?
Sandor Ferenczi. La psychanalyse autrement.

À PROPOS DE

Ferdinand Hodler

DOSSIERS

L'interprétation des méthodes projectives. Introduction
L'Ecole de Paris : bref historique
Clinique projective et clinique psychanalytique : une rencontre féconde
Temporalité psychique et psychologie projective
La contribution des épreuves projectives dans l'expertise judiciaire : de l'intérêt clinique à la nécessité éthique.
Les familles, une histoire d'ombres et de secrets. L'éclairage projectif sur la filiation.
Apport de la clinique projective à la problématique du haut potentiel intellectuel
Clinique projective auprès d'enfants dits hyperactifs : traitement de l'excitation
Contribution de la clinique projective auprès d'enfants présentant des troubles du langage.

RECHERCHES

ENTRETIENS

ACTES

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

Le temps qui passe...

LE SITE DU MOIS

Publications de Geneviève Haag

ÉDITORIAUX

L'enfant et les écrans : un avis de l'Académie des Sciences

Beaucoup l’attendaient, l’Académie l’a fait : l’exposition, dans un langage clair et accessible, de l’ensemble des connaissances scientifiques actuelles sur les conséquences de l’usage des écrans par les enfants, assortie de recommandations précises à destination des parents, des médecins, des pédagogues et des producteurs de contenus 1.

On y découvre entre autres que les processus d’attention, de mémorisation et d’apprentissage suscités par les écrans sont bien différents de ceux qu’organise le livre, mais tout aussi utiles qu’eux ; que les enfants peuvent être préparés dès la maternelle à s’emparer de cette nouvelle culture en évitant ses pièges ; qu’il n’existe pas d’addiction aux jeux vidéo ; ou encore que la violence des images est bel et bien à prendre au sérieux. Cet avis explore les avantages et les risques liés aux pratiques numériques, et pointe une solution qui doit partout être mise en oeuvre : l’encouragement des bonnes pratiques, au premier plan desquelles se trouve l’alternance entre les activités suscitant les diverses formes d’intelligence.

Car peu à peu, une nouvelle culture émerge, qui n’est pas structurée par la pensée linéaire du livre et la mémoire événementielle, mais par la pensée spatialisée des écrans et la mémoire de travail. C’est à leur indispensable complémentarité qu’il faut former nos enfants. Dès la maternelle, il est possible de les engager dans une démarche de recul par rapport aux images et de compréhension du virtuel 2 ; et dès le CP, ils ont la capacité de comprendre les bases des mondes numériques 3.

L’enjeu est de taille : il s’agit de préparer les adolescents et les adultes de demain à mieux gérer leur rapport cognitif, social et émotionnel aux mondes virtuels. Car cette capacité d’autorégulation leur sera indispensable tout au long de la vie !

1- Bach J.F,  Houdé O., Léna P., Tisseron S. (2013) L'enfant et les écrans, un avis de l’Académie des Sciences, Le Pommier
2- Notamment par le Jeu des Trois Figures (Tisseron S. (2011) Le Jeu des Trois Figures en classes maternelles, Paris, Fabert, téléchargeable sur http://www.yapaka.be)
3- Notamment par un module pédagogique : Les écrans, le cerveau… et l’enfant, un projet d’éducation à un usage raisonné des écrans pour l’école primaire.18 séances pour les cycles 2 et 3. La main à la pâte, Le Pommier.


Les anciens numéros (Tout voir)

Recherches : La terreur de la dépendance, Anorexie et maternité, La culture Geek et les adolescents

Pratiques psychanalytiques: clinique et éthique du soin

Recherches : Le blues post-natal, L'autisme, A la recherche des représentations perdues

Actes : Les séparations (partie 2)

Actes : Les séparations (partie 1)

Ne rien vouloir (en) savoir