Carnet/Psy n° 212 : Troubles des conduites alimentaires : la patiente et ses médecins face aux défis de la maternité (partie 1)

Paru le 2017-12-05

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

Maintenant, il faut se quitter...
Les Arrogants
L’enfant, les robots et les écrans

À PROPOS DE

Dada Africa, sources et influences extra-occidentales
Cure

DOSSIERS

RECHERCHES

ENTRETIENS

ACTES

TCA : la patiente et ses médecins face aux défis de la maternité : Introduction
Maternité et anorexie mentale : confrontation des données de la littérature internationale et de l’expérience de terrain
Jeune fille souffrant d’anorexie mentale : quand le féminin et le maternel se confondent
Naissance de soi par la terre
De Noël à Pâques, le temps du remplissage : Commentaire sur les productions de Pauline en art-thérapie
D’un désir à l’Autre : réflexions sur la sexualité des patientes souffrant de TCA et consultant en procréation médicalement assistée

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

Le temps qui passe...

LE SITE DU MOIS

Google Scholar et Microsoft Academic

ÉDITORIAUX

La révolution des intérieurs

Les professionnels de la santé mentale que nous sommes ont pour métier de s’intéresser aux mondes intérieurs de ceux qui s’adressent à eux. Les habitués des visites à domicile comme les experts immobiliers trouvent de leur côté dans les intérieurs qu’ils fréquentent un reflet souvent parlant des personnalités de leurs occupants.
Et chacun investit beaucoup de lui-même quand il le peut dans la décoration et l’aménagement de son intérieur, qu’il en soit conscient ou non.
Mais les temps changent, et vite. La génération née après internet (1990) a des usages et des investissements de son logement différents, témoignant en cela d’une évolution inédite de son rapport aux autres et au monde, autant que de son monde interne.
Le lieu de vie redevient l’abri que représentait la caverne en d’autres temps, lieu destiné à assurer une protection contre le froid, la pluie et le soleil durant les temps de sommeil. Pour satisfaire cette fonction ancestrale, il suffit d'un lit, d'un réfrigérateur… mais aussi désormais du wifi. Le présent est le temps qui compte. L’imprévisibilité du monde conduit à le privilégier. Les meubles de famille encombrent quand Ikea permet l’ameublement minimal utile partout sur terre.
Quant à l’accueil de la famille et des amis chez soi dans un salon réservé à cet usage, il fait figure d’usage antique.
L’intérieur est désormais à l’extérieur. La projection de soi se manifeste sur les réseaux sociaux en temps réel, lesquels permettent des retrouvailles improvisées en dernière minute ici ou là, au gré des disponibilités et des humeurs du moment et des pairs. Les intérieurs dans lesquels dorment les « millennials » ne représentent qu’une base de repos et de repli. Inutile donc d’y chercher un reflet autre que celui d’une génération « branchée », mettant en œuvre les compétences qui lui seront nécessaires demain dans sa vie personnelle et professionnelle.

Dr Patrice Huerre
Dernier livre paru : Lieux de vie, ce qu’ils disent de nous.
La révolution des intérieurs, Odile Jacob, octobre 2017

 


Les anciens numéros (Tout voir)

Obéissance et suicide - Recomposition familiale

A propos d’un Institut Public de Psychanalyse d’enfants et d’adolescents à Lille : l’IPPEA

Entretien avec Raymond Cahn

Sensibiliser les adolescents aux bébés (qu’ils furent et qu’ils auront)

Destruction et exaltation (partie 2)

Destruction et exaltation (partie 1)