Carnet/Psy n° 60 : Clinique et création

Paru le 2001-02-01

SOMMAIRE

ANALYSES D’OUVRAGES

De la vieillesse à la mort. Point de vue d'un usager
La fabrique de la poupée chez Hans Bellmer - Bellmer, le principe de perversion
La mort pour de faux, la mort pour de vrai

À PROPOS DE

DOSSIERS

Clinique et création. Préambule : de la trace au trait
Prolégomènes à une pensée analytique de la création
Le corps dans la création à partir de l'oeuvre d'Henri Michaux
Les visiteurs du soir
L'événement de la psychanalyse : une éthique du désir
Esquisse d'une théorie psychanalytique du comédien en jeu
Fondation d'un centre de recherche universitaire interdisciplinaire sur les processus de création. Le CERIC

RECHERCHES

ENTRETIENS

ACTES

HOMMAGES

LE TEMPS QUI PASSE

LE SITE DU MOIS

Webring psychologie

ÉDITORIAUX

La fin des controverses, le plaisir de la recherche

Après avoir annoncé -dans les années quatre-vingt- sa prochaine disparition, voilà que les medias rivalisent aujourd'hui pour mettre la psychanalyse à la une ! Elle serait donc de partout -dans la médecine comme dans la politique, dans les moindres recherches des sciences de l'homme et jusque dans les sciences de la vie. Peut-être est-ce même cela, sa disparition. à vrai dire, les grandes controverses n'intéressent plus guère. S'agit-il de trancher entre les neurosciences et la psychanalyse ou encore sur les capacités de la génétique à faire reculer l'obscurantisme d'une science de l'inconscient ? Il est très vraisemblable que nombre de débats sont désormais dépassés. Ils auront duré le temps d'un feu de paille. Il n'en reste déjà plus grand-chose.

Mais la question actuelle est bien plutôt celle qui porte à constater l'immense travail qui s'est fait et les progrès qui se sont accomplis dans la pratique de la psychanalyse, tout au cours des décennies passées, et alors que les ténors avaient quitté la scène. Souvent peu diffusés, les travaux des jeunes psychanalystes psychothérapeutes témoigneraient à souhait qu'il n'est guère de terrains restés hors de leur intérêt. C'est dans des groupes restreints et dans de petites équipes que se fait aujourd'hui le travail le plus sérieux et le plus fécond. Les champs se reconfigurent autour d'objets reconstruits : la psychanalyse y trouve les conditions de son exercice spécialisé.

Nous commençons à nous éloigner enfin des discussions devenues lassantes : le plaisir de la recherche dans la psychanalyse emprunte déjà des voies plus modestes, mais infiniment plus sûres pour son développement.


Les anciens numéros (Tout voir)

Au delà du bien et du mal : une place pour les psychologues en pédiatrie

Hommage à Serge Lebovici

Réflexions autour de la clinique des soins palliatifs - Le processus de maternité à l'épreuve des tests projectifs

Images africaines de la maternité. De la figure symbolique de la mère dans les arts primitifs aux représentations maternelles inconscientes

Entre malaise et réconciliation, une esquisse "ethnopédiatrique"

Entretien avec Daniel Widlöcher