Livres Psy

Le mariage précoce. De l’Antiquité à nos jours, réalités et enjeux
Auteur : Chakib Guessous
Editeur : L'Esprit du Temps
Date de parution : 03/12/2020
Présentation : La prise de conscience par l’opinion publique internationale de l’existence de mariages d’enfants, voire de la notion même de telles unions, est relativement récente, apparue timidement lors de la seconde partie du XXe siècle. Depuis, la société civile est devenue de plus en plus consciente du phénomène et de ses conséquences. En effet et jusqu’au milieu du siècle dernier, partout autour du globe, en ville, mais essentiellement en milieu rural, les unions conjugales pouvaient concerner des personnes très jeunes. Au Maroc, par exemple, les garçons étaient mariés dès 16 ans et les llettes, dès 12 ou 13 ans. En Italie, en Colombie ou en Afghanistan, il n’était pas rare de voir des adolescentes mariées et déjà mères ! Les âges matrimoniaux étaient relativement bas et permettaient de telles unions. En France, le Code civil promulgué en 1805 fixait l’âge légal du mariage à 15 ans pour les filles et à 18 ans pour le garçon. Ce n’est qu’au siècle actuel, en 2006, que la loi a ramené l’âge légal du mariage des filles à 18 ans. En Espagne, l’âge matrimonial des lles n’a été ramené à 18 ans qu’en 2005, mais le juge peut autoriser une adolescente de 14 ans à se marier.