Littérature

Little America
Auteurs : Henry Bromell
Editeur : Gallmeister
Collection : Totem
Date de parution : 03/05/2018
Présentation : En 1957, Mack Hopper, agent de la CIA, arrive au Korach avec sa femme et leur fils Terry. Il doit tisser des liens avec le jeune roi de ce pays sans ressources, mais déterminant pour l'influence américaine au Moyen-Orient. Mack s'acquitte de sa mission, mais le souverain est assassiné. Quarante ans plus tard, Terry, devenu historien, entreprend des recherches sur ce crime. Entre roman d'espionnage et quête intimiste, une plongée fascinante dans le Moyen-Orient de la guerre froide. Biographie de l'auteur Henry Bromell est né en 1947 à New-York et a passé son enfance à l'étranger, suivant son père, agent de la CIA, dans ses affectations Il a publié ses premiers textes dans le New Yorker avant de se tourner vers la télévision, notamment Homeland en tant qu'écrivain, scénariste et producteur. Il décède en 2013 à Los Angele
Commentaires : Henry Bromell, producteur exécutif et scénariste de la série Homeland, a vécu une enfance particulière : fils d’un agent de la CIA, il a suivi son père dans ses affectations et ce passé semble avoir nourri des questionnements sources d’inspiration. Il traite à nouveau ici, sous un autre angle, de la politique étrangère américaine, de la guerre froide à nos jours. Le roman met en scène Mark Hopper, agent de la CIA, chargé en 1957 d’influencer en faveur des Etats Unis le jeune roi du Korach, un pays - fictif - du Moyen Orient, dépourvu de ressources. Mark réussit à gagner la confiance du souverain, mais ce dernier est assassiné. Le roman prend la forme d’une enquête menée, quarante ans après ces événements, par Terry, le fils de Mark, plongé à huit ans dans cette période trouble et qui tente à présent en tant qu’historien de reconstruire l’histoire, de comprendre les dessous de ce qui s’est passé et le rôle que son père a joué. L’originalité de l’ouvrage tient dans le double mouvement de cette enquête menée, par Terry, à partir de documents, de recherche de témoins, mais aussi de souvenirs d’enfance : à la fois plongée dans les jeux d’influence des Etats Unis au temps de la guerre froide et mise en question de la personnalité des parents, du passé familial, des secrets et non dits. L’écriture, ferme, concise, ciselée, sert parfaitement le sujet. ME