Littérature

Retour à Lemberg
Auteurs : Philippe Sands
Editeur : Albin Michel
Collection : A.M. BB.HIST.
Date de parution : 23/08/2017
Présentation : Invité à donner une conférence en Ukraine dans la ville de Lviv, autrefois Lemberg, Philippe Sands, avocat international réputé, découvre une série de coïncidences historiques qui le conduiront de Lemberg à Nuremberg, des secrets de sa famille à l'histoire universelle. C'est à Lemberg que Leon Buchholz, son grand-père, passe son enfance avant de fuir, échappant ainsi à l'Holocauste qui décima sa famille ; c'est là que Hersch Lauterpacht et Raphael Lemkin, deux juristes juifs qui jouèrent un rôle déterminant lors du procès de Nuremberg et auxquels nous devons les concepts de " crime contre l'humanité " et de " génocide ", étudient le droit dans l'entre-deux guerres. C'est là enfin que Hans Frank, haut dignitaire nazi, annonce, en 1942, alors qu'il est Gouverneur général de Pologne, la mise en place de la " Solution finale " qui condamna à la mort des millions de Juifs. Parmi eux, les familles Lauterpacht, Lemkin et Buchholz. Philippe Sands transcende les genres dans cet extraordinaire témoignage où s'entrecroisent enquête palpitante et méditation profonde sur le pouvoir de la mémoire.
Commentaires : Philippe Sands, juriste spécialisé dans la défense des droits de l’homme, a écrit ici un ouvrage inclassable et passionnant, tout à la fois enquête, essai sur le Bien et le Mal, travail sur la mémoire familiale et histoire de la naissance et du destin les notions de génocide et de crime contre l’humanité, notions élaborées à propos de la «Solution finale» mise en place par les nazis, et proposées lors du procès de Nuremberg. Livre vivant car l’Histoire y croise l’histoire personnelle de quatre personnages à propos desquels Sands mène une véritable enquête et dont il suit le destin, à partir d’un point qui leur est commun et qu’il découvre par hasard : leur enfance ou leur passage à Lemberg. Lemberg, ou Lvov, ou Lwow, c’est la Lviv d’aujourd’hui, une ville soumise aux aléas de l’histoire, qui a changé huit fois de mains entre 1914 et 1945 et dont la population juive a subi, comme celle des territoires sous domination nazie, une «épuration» massive. Les trois premiers personnages du livre, juifs originaires de Lemberg, ont émigré lorsqu’il en était encore temps et ont été personnellement touchés dans leur famille. Leon Buchholz, le grand-père de Sands, émigré à Paris, ne parlera jamais de son histoire aux siens : Sands en prend connaissance au cours d’une recherche minutieuse. Hersch Lauterpacht, professeur de droit international, émigré à Londres, a proposé d’inscrire les Crimes contre l’humanité dans la Charte de Nuremberg ; Raphaël Lemkin, parti pour les Etats Unis, développe la notion de génocide. Enfin, Hans Frank, haut dignitaire nazi, a mis en place la «Solution finale» et sera jugé à Nuremberg. D’une grande qualité d’écriture, construit avec originalité, l’ouvrage passionne par la diversité des questions fondamentales qu’il soulève sans pour autant jamais perdre de sa rigueur. ME