Le goût des arts

Rubrique coordonnée par Sybille Ngo
Expositions

Jardins
Du 15/03/2017 au 24/07/2017
Paris, Grand Palais
Organisateurs : Réunion des musées nationaux – Grand Palais
Présentation : Fragonard, Monet, Cézanne, Klimt, Picasso ou encore Matisse. Les plus grands artistes ont célébré le jardin et transformé, grâce à leur talent, cet espace clos en un monde de liberté et d’imagination. Ils ont ainsi donné naissance à certains des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art. Le Grand Palais les réunit dans une exposition hors-norme, qui retrace, de la Renaissance à nos jours, six siècles de création autour du jardin. Peintures, sculptures, photographies, dessins, installations, environnements sonores et olfactifs nous entraînent dans un voyage immersif et poétique. Une promenade « jardiniste » unique qui fait résonner l’appel du printemps.

Valentin de Boulogne - Réinventer Caravage
Du 22/02/2017 au 22/05/2017
Paris, Musée du Louvre
Organisateurs : Paris, Musée du Louvre
Présentation : Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l’un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa l’essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du 19e siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.

Kimono, Au bonheur des dames Musée national des arts asiatiques
Du 22/02/2017 au 22/05/2017
Musée Guimet
Présentation : Pour la première fois hors du Japon sont exposées en France les plus belles pièces textiles de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya, fondée en 1611. À travers ces kimonos exceptionnels est porté un regard inédit sur l’évolution de la mode au Japon depuis l’époque d’Edo (1603-1868) jusqu’à nos jours. L’exposition traite de l’évolution de ce vêtement et de ses accessoires et montre leurs réinterprétations dans la mode japonaise et française contemporaine.

Balenciaga, l'oeuvre en noir
Du 08/03/2017 au 16/07/2017
Paris, Musée Bourdelle
Présentation : Cette exposition inaugure la saison espagnole du Palais Galliera qui se poursuivra avec "Habits aux couleurs de l’Espagne" à la Maison Victor Hugo (21 juin - 24 septembre 2017) et se clôturera avec "Mariano Fortuny" au Palais Galliera (4 octobre 2017 - 7 janvier 2018). En hommage à Cristóbal Balenciaga (1895-1972), le couturier des couturiers, le Palais Galliera présente au musée Bourdelle : Balenciaga, l’oeuvre au noir résonnant des sonorités noires d’un alchimiste de la couture.

Walker Evans
Du 26/04/2017 au 14/08/2017
Paris, Centre Pompidou
Présentation : Walker Evans (1903-1975) est l’un des photographes américains les plus importants du 20e siècle. Ses photographies de l’Amérique en crise dans les années 1930, ses projets publiés dans le magazine Fortune dans les années 1940 et 1950 et son « style documentaire » ont influencé des générations de photographes et d’artistes. Par son attention aux détails du quotidien, à la banalité urbaine et aux gens de peu, il a largement contribué à définir la visibilité de la culture américaine du 20e siècle. Certaines de ses photographies en sont devenues les icônes.

Game, le jeu vidéo à travers le temps
Du 01/03/2017 au 27/08/2017
Paris, Fondation EDF
Présentation : Regarder. Jouer. Avec une soixantaine de jeux présentés, dont la moitié jouables, l’exposition GAME invite les visiteurs à remonter le temps pour découvrir les évolutions et les révolutions d’un secteur qui génère aujourd’hui des dizaines de milliards d’euros chaque année sur toute la planète. Le jeu vidéo se regarde désormais autant qu’il se joue, mais comment est-il entré dans notre quotidien ? Comment en est-on arrivé à le consommer sans même une manette à la main ? C’est ce chemin qu’emprunteront les visiteurs dans un décor empreint de l’univers visuel et plastique du jeu vidéo. Confiée à Jean Zeid, journaliste spécialisé, l’exposition propose un dialogue entre générations. Les plus jeunes peuvent ainsi expliquer « leur » jeu vidéo aux parents et ces derniers joueront avec eux aux souvenirs ludiques de leur enfance : bornes d’arcades d’antan avec par exemple la machine OutRun en version Deluxe, consoles de salon de différentes époques, Game Boy géante interactive, espace dédie a l’esport, histoire des youtubeurs, réalité virtuelle avec une balade dans le ciel de Paris. Ses mille visages sont à voir dans l’exposition GAME !

Kiefer-Rodin
Du 14/03/2017 au 22/10/2017
Paris, Musée Rodin
Présentation : À l’heure du centenaire de la mort d’Auguste Rodin, le musée affirme plus que jamais sa programmation en lien avec les artistes contemporains et donne carte blanche à Anselm Kiefer. Investissant la salle d’exposition, l’exposition témoignera de la rencontre singulière de ces deux géants, pétris de liberté et affranchis de toutes contingences artistiques.

Rodin. L'exposition du centenaire
Du 22/03/2017 au 31/07/2017
Paris, Grand Palais
Organisateurs : Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais et le musée Rodin, Paris
Présentation : Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme le père de la sculpture moderne. A l’occasion du centenaire de sa mort , le Grand Palais présente une exposition de ses plus grands chefs-d'oeuvre (Le Penseur, Le Baiser, les Bourgeois de Calais…). Le parcours retrace les rêves et les gloires de ce poète de la passion, maître incontesté et monstre sacré. Entre scandales et coups d’éclat, il révolutionne la création artistique avant Braque, Picasso ou Matisse, et la fait à jamais basculer dans la modernité. L’exposition revient enfin sur son extraordinaire postérité auprès de générations d’artistes, de Carpeaux à Richier, en passant par Bourdelle, Claudel, Brancusi ou Picasso, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie.

Vermeer et les maîtres de la peinture de genre
Du 22/02/2017 au 22/05/2017
Paris, Musée du Louvre
Présentation : « Le sphinx de Delft » : c’est ainsi que l’on désigne Vermeer, figeant le peintre dans une attitude énigmatique et solitaire. L’exposition permet au contraire aux visiteurs de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs en même temps que lui rivalisaient les uns avec les autres dans l’élaboration de scènes élégantes et raffinées – cette représentation faussement anodine du quotidien, vraie niche à l’intérieur même du monde de la peinture de genre.

L'Afrique des routes
Du 31/01/2017 au 12/11/2017
Paris, Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Présentation : L’Afrique, un continent sans Histoire ? Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté voici des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais au milieu du XVème siècle. En témoignent les sculptures, pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, peintures et autres objets présentés dans l’exposition L’Afrique des routes. Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, celle-ci évoque ainsi les routes, fluviales, terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des œuvres. Des chars gravés de l’Oued Djerat du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d’Amérique du sud aux œuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est ici dressé.