Le goût des arts

Rubrique coordonnée par Sybille Ngo
Expositions

Bonnard/Vuillard. La collection Zeïneb & Jean-Pierre Marcie-Rivière
Du 13/05/2017 au 17/09/2017
Le Cannet, Musée Bonnard
Présentation : Pour célébrer les 150 ans de la naissance de Pierre Bonnard, le musée Bonnard rend hommage au peintre et succède au musée d’Orsay en accueillant jusqu’au 17 septembre, l’exposition Bonnard/Vuillard. La collection Zeïneb & Jean-Pierre Marcie-Rivière. Cet ensemble exceptionnel de chefs-d’œuvre a été construit avec une admirable cohérence esthétique et scientifique pendant près de 40 ans par le couple Marcie-Rivière, philanthropes et grands collectionneurs d’art des XIXe et XXe siècles. Cette élégante collection témoigne de l’étroite complicité artistique des deux peintres durant leurs années nabies.

Kiefer-Rodin
Du 14/03/2017 au 22/10/2017
Paris, Musée Rodin
Présentation : À l’heure du centenaire de la mort d’Auguste Rodin, le musée affirme plus que jamais sa programmation en lien avec les artistes contemporains et donne carte blanche à Anselm Kiefer. Investissant la salle d’exposition, l’exposition témoignera de la rencontre singulière de ces deux géants, pétris de liberté et affranchis de toutes contingences artistiques.

L'Afrique des routes
Du 31/01/2017 au 12/11/2017
Paris, Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Présentation : L’Afrique, un continent sans Histoire ? Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté voici des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais au milieu du XVème siècle. En témoignent les sculptures, pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, peintures et autres objets présentés dans l’exposition L’Afrique des routes. Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, celle-ci évoque ainsi les routes, fluviales, terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des œuvres. Des chars gravés de l’Oued Djerat du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d’Amérique du sud aux œuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est ici dressé.