La Revue

Bibliographie (l'interprétation des épreuves projectives)
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°170 - Page 50-53 Auteur(s) :
Article gratuit

André, J. (2010). Les désordres du temps. Paris : PUF.
Andronikof, A. (2008). Le Rorschach et les techniques projectives. EMC (Psychiatrie), A10, 37-150.
Anzieu, D. (1976), Les méthodes projectives, Paris, PUF.
Anzieu, D. (1979). La psychanalyse au service de la psychologie. Nouvelle revue de psychanalyse, 20, 59-75.
Anzieu, D. (1985). Le Moi-peau. Paris : Dunod.
Anzieu, D., & Chabert C. (1983). Les méthodes projectives. Paris. PUF.
Aulagnier, P. (1975). La violence de l’interprétation. Paris : PUF.
Aulagnier, P. (1989). Se construire un passé. Journal de la psychanalyse de l’enfant, 7, 191-220.
Azoulay, C. (2006). Représentation de soi et temporalité dans le fonctionnement psychotique à l’adolescence. Revue de psychologie Clinique et Projective, 12, 349-380.
Azoulay, C., Emmanuelli M., & Corroyer D. (2012), Nouveau Manuel de cotation des formes au Rorschach. Paris, Dunod.
Azoulay, C., & Emmanuelli, M. (à paraître). Temporalité psychique à l’adolescence : Étude comparative entre sujets tout venant et sujets au fonctionnement limite, au Rorschach et au TAT. Psychiatrie de l’enfant.
Balier, C. (1996). Psychanalyse des comportements sexuels violents. Paris : PUF.
Bates Ames, L., Métraux, R.W., & Walker, R.N. (1959). Adolescent Rorschach Responses. New-York : Paul B. Hoeber.
Baudin, M. (1998). La psychologie projective et les âges du milieu de la vie. Dans Boucherat-Hue, V. (dir.), La psychologie projective en pratique professionnelle (p. 145-152). Paris : In-Press.
Baudin, M.  (2001). Ménopause, Syndrome Sec : approche métapsychologique et méthodologie projective. Bulletin de psychologie, 54 (5), 563-572.
Baudin, M.  (2005). Vieillir au féminin. Psychologie clinique et projective, 11, 277-288.
Baudin, M.  (2008). Clinique projective : Rorschach et TAT. Paris : Hermann.
Behar-Azoulay, C. (1993). La schizophrénie de l’adolescent et du jeune adulte à travers les méthodes projectives. Bulletin de la Société Française du Rorschach et des Méthodes Projectives, 37, 143-160.
Bellak, L., & Bellak, S.S. (1992). Manual for the Senior Apperception Technique (trad. fr.). Paris : ECPA.
Bergeret, J. (1982). Toxicomanie et personnalité. Paris : PUF.
Bergeret, J. (1986). La personnalité normale et pathologique. Paris : Dunod.
Boekholt, M. (1997). Fondements pulsionnels de l’expérience visuelle ; regard à travers la genèse du processus Rorschach. La Psychiatrie de l’enfant, XXXIX (2), 537-577.
Boekholt, M. (1993). Epreuves thématiques en clinique infantile. Approche psychanalytique, Paris, Dunod.
Boekholt, M. (2010). Au début était le corps. Sources corporelles de l’identité et de l’identification à travers l’examen psychologique du jeune enfant. Dans Emmanuelli, M., & Suarez-Labat, H. (dir.), L’examen psychologique du jeune enfant (p. 127-141), Toulouse, Erès.
Bonnet, G. (2008). La violence du voir. Paris : PUF.
Braconnier, A. (2009). Entretien avec Catherine Chabert par Alain Braconnier. Le Carnet Psy, 136, 36-47.
Brelet, F. (1986). Le TAT. Fantasme et situation projective. Paris : Dunod.
Brunet, L., & al. (1999). L’expertise psycholégale – Balises méthodologiques et déontologiques. Montréal : Presses de l’Université du Québec.
Brusset, B. (1984). Anorexie mentale et toxicomanie. Adolescence, 2 (2), 285-314.
Brusset, B.(1998). Psychopathologie de l’anorexie mentale. Paris, Dunod.
Bursztejn, C., & Golse B. (2006). L’hyperactivité avec troubles de l’attention : questions cliniques et épistémologiques. Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence, 54, 29-37.
Cahn, R. (1991), Adolescence et folie. Les liaisons dangereuses, Paris, PUF.
Carlson, G.A. (2005). Early onset bipolar disorder : clinical and research considerations, J Clin Child Adolesc Psychol, 34 (2), 333-343.
Chabert, C. (1983), Le Rorschach en clinique adulte. Interprétation psychanalytique, Paris, Dunod.
Chabert, C. (1983), Modalités de fonctionnement psychique des adolescents à travers le Rorschach et le TAT. Psychologie française, 28, 187-194.
Chabert, C. (1985), Y a-t-il une spécificité des Rorschach d’adolescents ? Bulletin de psychologie, XXXIX (376), 655-658.
Chabert, C.(1987). Rorschach et TAT : antinomie ou complémentarité, Psychologie Française, 32 (3), 141-144.
Chabert, C. (1990). Les potentialités de changement chez les adolescents psychotiques. Contribution du Rorschach et du TAT à une étude longitudinale, Revue de psychologie appliquée, CPA, 40, 113-137.
Chabert, C., & al. (1990). Évaluation des processus de changement au cours du traitement d’adolescents psychotiques, Psychiatrie de l’enfant, 33 (1), 189-285.
Chabert, C. (1990). Entre dedans et dehors : la contrainte au Rorschach, Adolescence, 8, 185-198.
Chabert, C., & Guedeney N., (1991). Permanence et changement dans l’évolution d’un adolescent psychotique, Adolescence, 9 (2), 276-295.
Chabert, C. (1994). La psychanalyse au service de la psychologie projective. Dans Kaës, R., & al., Les voies de la psyché. Hommage à Didier Anzieu (p. 269-283), Paris, Dunod.
Chabert, C. (1994). Les approches structurales. Dans Widlöcher, D. (dir.), Traité de Psychopathologie (p. 105-157). Paris : PUF.
Chabert, C.(1994). Adolescence et fonctionnement limite. Une étude de cas, Bull. Soc. Fr Rorschach et Méth. Projectives, 38, 67-83
Chabert, C. (1998), Psychanalyse et méthodes projectives, Paris, Dunod.
Chabert, C., & Emmanuelli, M. (2001), Les épreuves projectives à l’adolescence, EMC (Psychiatrie), B10, 37-213.
Chabert, C. (2002). Quelques réflexions métapsychologiques. Dans Azoulay, C., Chabert, C., Gortais, J., & al., Processus de la schizophrénie (p. 169-196). Paris : Dunod.
Chabert, C. (2003). Féminin mélancolique. Paris : PUF.
Chabert, C. (2004). Le temps du passé, une forme passive ? Adolescence, 22 (4), 705-717.
Chabert, C., & Brelet-Foulard, F. (dir.), (2005). Nouveau manuel du TAT. Approche psychanalytique. Paris : Dunod.
Chabert, C., & Azoulay, C. (dir.), (2011), 12 Etudes cliniques en psychologie projective. Approche psychanalytique. Paris, Dunod.
Chagnon, J.Y.  (2004). A propos des aménagements narcissico-pervers chez certains auteurs d’agression sexuelle, Psychologie clinique et projective, 10, (147-186).
Chagnon, J.Y.  (2004), L’expertise psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Dans Emmanuelli M. (dir.), L’examen psychologique en clinique (p. 69-80). Paris : Dunod.
Chagnon, J.Y.  (2006). Les TOP, THADA et autres Dys ont-ils un fonctionnement mental ? Perpectives Psy, 45, 314-317.
Chagnon, J.Y.  (2008), Troubles instrumentaux, psychopathologie et méthodes projectives, Communication présentée au Congrès International du Rorschach et des Méthodes Projectives, Louvain.
Chagnon, J.Y.  (2009). La clinique des troubles instrumentaux aujourd’hui au regard du cas de Mélodie, Carnet Psy, 138, 31-39.
Chagnon, J.Y. (2011). L’apport des méthodes projectives – approche psychanalytique – au bilan psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Bilan de 30 ans de travaux, Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence, 59, 48-53.
Chagnon, J.Y., & Cohen de Lara, A. (2012), Les pathologies de l’agir chez l’enfant : Approche clinique et projective, Paris, Dunod.
Ciavaldini, A. (dir.), (2003), Violences sexuelles. Le soin sous contrôle judiciaire, Paris, In press.
Cohen, D., & al. (1999), Case Series : Catatonic Syndrome in Youg People. J. Am. Acad. Child Adolesc. Psychiatry, 38 (8), 1040-1046.
Cohen, D., & al. (2009). Troubles bipolaires de type I de l’adolescent : controverses et devenir à l’âge adulte, L’Encéphale, 6, 224-230.
Cohen de Lara, A., & Guinard M. (2006). Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité : premiers résultats psychodynamiques d’une étude croisée, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 54, 277-283.
Cohen de Lara, A., & Guinard M., Lacaze, E., Pinton, F., Chambry, J., & Billard, C. (2007). Hyperactivité et psychose de l’enfant : l’intérêt de la méthodologie projective dans l’affinement des diagnostics, Psychologie Clinique et Projective, 13, 173-196.
Corcos, M. (2009). Communication au Colloque Adolescence, Bruxelles.
Corcos, M.(2011), L’homme selon le DSM. Le nouvel ordre psychiatrique, Paris, Albin Michel.
Corruble, E. (2010), L’évaluation psychiatrique du futur greffé. AMP, 168 (3), 216-219.
Danon-Boileau, L. (2002), Des enfants sans langage : de la dysphasie à l’autisme, Paris, Odile Jacob.
Dargent, F., & Matha, C. (2011), Blessures de l’adolescence, Paris, PUF.
Debray, R. (1983), L’équilibre psychosomatique - Organisation mentale des diabétiques, Paris, Dunod.
Debray, R. (1996), Clinique de l’expression somatique, Lausanne, Delachaux et Niestlé.
Debray, R., Bensaïd-Mrejen, D., Boekholt, M., Chabert, C., & Emmanuelli, M. (1993). Modalités de fonctionnement psychique et expression gynécologique chez trente jeunes femmes, Revue Française de Psychosomatique, 4, 165-184.
Dejonghe, M., & al. (2007), Apport du test de Rorschach dans l’évaluation diagnostique et pronostique d’adolescents auteurs d’infractions à caractère sexuel, Psychologie clinique et projective, 13, 347-370.
De Mijolla-Mellor, S. (1992), Le plaisir de pensée, Paris, PUF.
Douville, O. (1987) ? Le TAT à l'adolescence, Psychologie Française, 32, 161-168.
Dreyfus, A., Husain, O., Rouselle, & Gay Crosier, I. (1987), Schizophrénie et TAT : quelques considérations sur les aspects formels, Psychologie Française, 32 (3), 181-186.
Dupuis-Gauthier, & al. (1996). Dysphasie et troubles associés chez l’enfant. Etude de 41 enfants d’un centre d’éducation spécialisé, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 44, 476-488.
Duflot, C. (1999), L’expertise psychologique – Procédures et méthodes, Paris, Dunod.
Duret, I., & Lefebvre, A. (1997), Cherche vraie famille à tout prix. Histoire d’une filiation honteuse, Cahiers de psychologie clinique, 9, 55-69.
Emmanuelli, M. (1991), Les processus de pensée à l’adolescence (Thèse de doctorat inédite), Université Paris Descartes.
Emmanuelli, M. (1992), Penser la menace œdipienne à l’adolescence : apports du Rorschach, Adolescence, 10 (1), 47-61.
Emmanuelli, M. (1993), Figures de la sublimation à l’adolescence : apport des épreuves projectives, Bulletin de la Société du Rorschach et de Méthodes projectives de langue française, 37, 161-181.
Emmanuelli, M.(1994), Incidences du narcissisme sur les processus de pensée à l’adolescence, Psychiatrie de l’enfant, XXXVII (1), 249-305.
Emmanuelli, M. (2000), La nostalgie à l’épreuve du temps, Adolescence, 18 (2), 513-536.
Emmanuelli, M., & Azoulay, C. (2001), Les épreuves projectives à l’adolescence : approche psychanalytique, Paris, Dunod.
Emmanuelli, M.(2001), Castration et féminité à l’adolescence : l’épreuve des tests projectifs, Bulletin de psychologie, 55 (2), 169-176.
Emmanuelli, M.(2001), Les processus de changement à l’adolescence. Contribution du Rorschach, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 49, 232-243.
Emmanuelli, M. (2004), L’examen psychologique en clinique. Situations, méthodes, et études de cas, Paris, Dunod.
Emmanuelli, M., Pheulpin, M.C., & Bruguière, P. (2005), Un destin des affects dans la dépression : l’émoussement affectif. Elaboration d’une méthodologie de recherche à partir des épreuves projectives, Bulletin de psychologie, 58 (476), 195-205.
Emmanuelli, M.(2006), Éléments théoriques et ouvertures cliniques. Dans Lubart, T., & al., Enfants exceptionnels. Précocité intellectuelle, haut potentiel et talent (p. 167-178), Paris, Breal.
Emmanuelli, M., & Azoulay, C. (2009), Pratiques des épreuves projectives à l’adolescence, Paris, Dunod.
Emmanuelli, M. (à paraître), L’origine du processus créateur à partir du Rorschach et du TAT d’artistes. Dans Brun, A., Chouvier, B. (dir.), L’archaïque et la Création, Paris, Armand Colin.
Franck, L.K., Macy Jr., J. (1939), Projective methods for the study of personality, Transactions of the New York Academy of Sciences, 1 (8), 129-132. DOI: 10.1111/j.2164-0947.1939.tb00021.x
Freud, S. (1895), Esquisse d’une psychologie scientifique, Dans Freud, S., Naissance de la psychanalyse (p. 307-396), Paris, PUF.
Freud, S. (1905), Trois essais sur la théorie sexuelle, Dans Freud, S., Œuvres Complètes, VI (p. 59-182). Paris, PUF.
Freud, S. (1910), Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci. Dans Freud, S., Œuvres Complètes, X (p. 79-164). Paris : PUF.
Freud, S. (1911), Formulations sur les deux principes de l’advenir psychique, Dans Freud, S., Œuvres Complètes, XI (p. 11-22). Paris, PUF.
Freud, S. (1913), Totem et Tabou, Dans Freud, S., Œuvres Complètes, XI (p. 189-385). Paris, PUF.
Freud, S. (1913). La disposition à la névrose de contrainte. Dans Freud, S., Œuvres Complètes, XII (p. 83-94). Paris : PUF.
Freud, S. (1914). Remémoration, répétition et perlaboration. Dans Freud, S., Œuvres Complètes, XII (p. 185-196). Paris : PUF.
Freud, S. (1914). Pour introduire le narcissisme. Dans Freud, S., La vie sexuelle (p. 81-105). Paris, PUF.
Freud, S. (1915), Deuil et mélancolie. Dans Freud, S., Œuvres Complètes, XIII (p. 261-280). Paris, PUF.
Freud, S.(1925), La négation. Dans Freud, S., Résultats, idées problèmes (p. 175-186). Paris, PUF.
Freud, S. (1930), Le malaise dans la culture. Dans Freud, S., Œuvres complètes, XVIII (p. 250-333). Paris, PUF.
Freud, S. (1938), Abrégé de psychanalyse, Paris, PUF.
Gérard, C.L. (1991), L’enfant dysphasique, Bruxelles, De Boeck.
Gohier, B., & al. (2010), Le psychiatre et la chirurgie bariatrique, AMP, 168 (3), 220-223.
Grenn, A. (1990). Point de vue du psychanalyste sur les psychoses à l’adolescence. Dans Grenn, A., Adolescence et Psychose, Paris, Masson.
Green, A. (1993), Le travail du négatif, Paris, Les Editions de Minuit.
Green, A. (2000), Le temps éclaté, Paris, Les Editions de Minuit.
Green, A. (2007), Le pluralisme des sciences et la pensée psychanalytique. Dans Emmanuelli, M., & Perron, R. (dir.), La recherche en psychanalyse (p. 17-38). (In Leuzinger-Bohleber, M., & al. (2003). Pluralism and Unity. Methods of Research in Psychoanalysis, traduit de l’anglais par Hacker, A.L.), Paris, PUF.
Guillemont, C. (2003), Intérêt de l’examen psychologique de l’adulte dans le diagnostic de la douleur, Carnet PSY, 82, 24-26.
Guinard, M., Cohen de Lara, A., Chambry, J., Delteil, F., Lacaze, E., & Billard, C. (2012), La sexualité infantile à l’épreuve des psychostimulants : processus de changement chez des enfants diagnostiqués Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité (TDA/H), Psychologie Clinique et Projective, 18, 11-42.
Guinard, M. (2012), Le travail du pulsionnel et ses différentes figures chez des enfants dits TDA/H. La Psychiatrie de l’Enfant, 55 (1), 197-224.
Haag, G. (2009), De quelques fonctions précoces du regard à travers l’observation directe et la clinique des états archaïques du psychisme, Enfances & Psy, 41, 14-22.
Hayslip, B., & Lowman, R.L. (1986), The clinical use of projective techniques with the aged. A critical review and synthesis, Clinical Gerontologist, 5, 63-93.
Jeammet, N. (1991), Le post-autisme une figure de la normalité ? Psychiatrie de l’enfant, XXXIV (1), 137-170.
Jeammet, P. (1991). Dysrégulations narcissiques et objectales dans la boulimie. La Boulimie, Monographies de la Revue Française de Psychanalyse, 81-104.
Jeammet, P. (2002), Les conduites addictives : un pansement pour la psyché. Dans Le Poulichet, S., Les addictions, Monographies de Psychopathologies, 93-108.
Jeammet, P. (2009), Les troubles des conduites alimentaires : interrogations cliniques et méta- psychologiques. Dans Chabert, C., Psychopathologie des limites (p. 147-192), Paris, Dunod.
Kernberg, O.F. (1984), Les troubles graves de la personnalité : stratégies psychothérapiques, Paris, PUF.
Lagache, D. (1943), La rêverie imageante, conduite adaptative au test de Rorschach. Dans Lagache, D. (1977), Œuvres I (1932-1946) (p. 401-412), Paris, PUF.
Lagache, D.  (1949), L’unité de la psychologie, Paris, PUF.
Laforestrie, R., & Missoum, G. (1977), Test Projectif pour Personnes Agées (LMPA), Issy-les-Moulineaux, EAP.
Laplanche, J. (1989), Temporalité et traduction : pour une remise au travail de la philosophie du temps, Psychanalyse à l’Université, 14 (53), 7-33.
Lerner, H.D., & Lerner, P.M. (1988), Primitive Mental States and the Rorschach. Madison, CT, International Universities Press.
Little, M. (1981), Des états limites : l’alliance thérapeutique, Paris, Editions Des femmes.
Louët, E., & al. (2010), Psychodynamic-oriented psychological assessment predicts evolution to schizophrenia at 8-year follow-up in adolescents hospitalized for a manic/mixed episode: Interest of an overall subjective rating, Journal of Physiology, 104, 257–262.
Louët, E. (2011), Quand ne plus voir signifie perdre… Les aléas de la perception et de la représentation dans les troubles bipolaires de l’adolescent, Revue psychologie clinique et projective, 17, 127-158.
Mac Dougall, J. (1982), Théâtres du je, Paris, Gallimard.
Marty, P. (1976), Les mouvements individuels de vie et de mort, Essai d’économie psychosomatique, Paris, Payot.
Marty, P. (1980), L’ordre psychosomatique, Paris, Payot.
Marty, P. (2002), Le travail du lien à l’adolescence, Dans Marty, F., & al., Le Lien et quelques-unes de ses figures, Rouen, Publications de l’Université de Rouen et du Havre.
Matha, C. (2010), De l’inscription à la représentation. Les scarifications à l’adolescence comme recherche de symbolisation ?, La psychiatrie de l’enfant, 53 (1), 255-283, Ministère de la famille et de l’intégration du Grand-Duché du Luxembourg (2006). Rapport final (vol. I, II, III), Etude sur les structures d’accueil et d’assistance pour mineurs.
Narbona, J. (2007), Le langage de l’enfant, Paris, Masson.
Neau, F. (2004), L’expertise psychologique d’adultes. Dans Emmanuelli, M., L’examen psychologique en clinique (p. 181-192), Paris, Dunod.
Neau, F. (2005), L’apport des épreuves projectives à la clinique des agirs violents, Dans Balier, C. (dir.), La violence en abyme, Paris, PUF.
Neau, F. (2005), Masculin maniaque ?, Psychologie clinique et projective, 11, 35-78.
Ollie-Dressaye, J., & Merigot, D. (2001). Le Génogramme imaginaire. Liens de sang, liens du cœur, Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 1 (30), 183-184
Panek, P.E., Wagner, E.E., & Kennedy-Zwergel, K. (1983). A review of projective test findings with older adults, Journal of Personality Assessment, 47, 562-582.
Pedinielli, J.L., & al. (1997), Psychopathologie des addictions, Paris, PUF.
Penot, B. (1975), L’identité en question (réflexions sur l’adolescence et psychose), Revue de Neuropsychiatrie infantile, 3-12.
Penot, B. (1991), La psychose subjectivée, Adolescence, 9 (2), 235-239.
Penot, B. (2001), La passion du sujet freudien, Toulouse, Erès.
Perrier, F. (1956), Phobies et hystérie d’angoisse, Dans Sédat, J., La chaussée d’Antin (p. 300-325), Paris, Albin Michel.
Perron, R. (2007), Chercher en psychanalyse. Réflexions sur le modèle des sciences exactes Dans Emmanuelli, M., Perron, R., La recherche en psychanalyse (p. 53-80), Paris, PUF.
Péruchon, M. (1990). Rorschach et TAT dans la maladie d’Alzheimer. Prolégomènes à une étude du processus démentiel, Bulletin de Psychologie, 44 (398), 2-10.
Péruchon, M. (1994). Le déclin de la vie psychique. Psychanalyse de la démence sénile. Paris : Dunod.
Péruchon, M. (2002), La névrose dans le grand âge à l’appui d’épreuves projectives, Cahiers de Psychologie Clinique, 18 (1), 45-56.
Pheulpin, M.C. (2001), L’investigation psychosomatique approfondie : intérêts diagnostique et pronostique des épreuves projectives. Dans Ferragut, E., Psychopathologie de la douleur (p. 93-104), Paris, Masson.
Pheulpin, M.C., Bruguière, P., & Benfredj, K. (2011). Les épreuves projectives, un creuset de ré-organisation psychique ? Quand la clinique du traumatisme crânien léger questionne le traumatisme psychique, Psychologie clinique et projective, 17, 221-250.
Pheulpin, M.C., & Bruguière, P. (2002), Eléonore ou le temps déboussolé, Psychologie Clinique et Projective, 8, 129-155.
Poitrenaud, J., & Moreaux, C. (1975), Réponses données au test de Rorschach par un groupe de sujets âgés, cliniquement normaux. Analyse quantitative des protocoles en fonction de l’âge, European Review of Applied Psychology, 25 (4), 267-284.
Pontalis, J.B. (1988), Perdre de vue, Paris, Gallimard.
Racamier, P.C. (1978), Les paradoxes des schizophrènes. Revue Française de Psychanalyse, XIII, 5-6.
Racamier, P.C. (1986), L’intrapsychique, l’interactif et le changement à l’adolescence et dans la psychose. Dans Racamier, P.C., Psychanalyse, adolescence et psychose (141-152), Paris, Payot.
Rapin I., & Allen, D. (1996), Troubles du développement du langage : considérations nosologiques. Dans De Weck, G., & al., Troubles du développement du langage : perspectives pragmatiques et discursives (p. 23-59), Lausanne, Delachaux et Niestlé.
Rapin, I. (1999). Troubles de la communication dans l’autisme infantile. Dans Chevrie-Muller, & C., Narbona, J., Le langage de l’enfant – Aspects normaux et pathologiques (p. 371-387). Paris, Masson.
Rausch de Traubenberg, N. (1984), Notice bibliographique. Revue de Psychologie Appliquée, 40 (2), 305-311.
Rausch de Traubenberg, N. (1970), La pratique de Rorschach, Paris, PUF.
Rausch de Traubenberg, N., & Shentoub, V. (1982), Tests de projection de la personnalité, EMC (Psychiatrie), A10, 37-190
Rausch de Traubenberg, N.(1983), La pratique du Rorschach. Paris : PUF.
Rausch De Traubenberg, N., & Boizou, M.F. (1984), Le Rorschach en clinique infantile, L’imaginaire et le réel chez l’enfant, Paris, Dunod.
Rausch de Traubenberg, N. (1994), Recherches en psychologie projective. Thèmes et parcours, Dans Kaës, R., & al., Les voies de la psyché. Hommage à Didier Anzieu (p. 257-268). Paris, Dunod.
Rausch de Traubenberg, N. (2003), Les cinquante années de publications du Groupement français du Rorschach devenu Société du Rorschach et des Méthodes projectives de langue française, Psychologie Clinique et Projective, 9, 9-17.
Rausch de Traubenberg, N. (2006), Histoire de la Société du Rorschach et des Méthodes Projectives de la langue française. Repéré à http://www.societerorschach.org/Societe/Historique.php
Rausch de Traubenberg, N., Corroyer, D., Rosencwajg, P, & Savina, Y. (2007). Les données normatives françaises du Rorschach à l’adolescence et chez le jeune adulte, Psychologie clinique et projective, 13, 371-409.
Ravit, M. (2004), Le viol ou l’autre comme empreinte de soi, Psychologie clinique et projective, 10, 209-227.
Ravit, M., & Rocco (di), V. (2012), Le dispositif d’évaluation dans la pratique clinique de l’expertise judiciaire, Psychologie clinique et projective, 18, 221-234.
Richard, F. (2004), Temporalité, psychose et mélancolie, Adolescence, 22 (4), 687-703.
Roman, P. (1997), La méthode projective comme dispositif à symboliser, Dans Roman, P., Projection et symbolisation chez l’enfant (p. 37-51), Lyon, PUL.
Roman, P. (1998), Pouvoir et pour-voir du clinicien dans le champ judiciaire, Cahiers de Psychologie Clinique, 10, 47-63.
Roman, P.  (2003), Cinquante ans de publications de la Société du Rorschach : essai d’un parcours analytique et critique. Psychologie Clinique et Projective, 9, 19- 28.
Roman, P. (2004), La violence sexuelle et le processus adolescent. Dynamique des aménagements psychiques, des auteurs aux victimes de violences sexuelles. L’apport des méthodes projectives, Psychologie clinique et projective, 10, 113-146.
Roman, P. (2006), Temps et traumatisme : une approche clinique et projective, Dans Chouvier, B., & Roussillon, R. (dir.), La temporalité psychique. Psychanalyse, mémoires et pathologies du temps (p. 75-92), Paris, Dunod.
Roman, P.  (2007), Le sujet de l’expertise judiciaire, Bulletin de Psychologie, dossier Justice et Psychologie, 491 (CX 5), 463-469.
Roman, P. (à paraître). De la confidence à l’exposition : pour une clinique psychanalytique de l’expertise judiciaire. Dans Katz-Gilbert, M. (dir.), Confidentialité et clinique psychanalytique, Paris, In Press.
Rorschach, H. (1921), Psychodiagnostic (trad. fr.), Paris, PUF.
Roussillon, R. (dir.), Chabert, C., Ciccone, A., Ferrant, A., & al. (2007), Manuel de psychologie et de psychopathologie clinique générale, Paris, Masson.
Sagelas-Granval, C. (2004), Les troubles bipolaires : réflexions psychopathologiques et perspectives psychothérapiques, Perspectives Psy, 43 (5), 387-403.
Santelices, M.P., Simon, M., & Chouvier, B. (1999), Utilisation libre du génogramme en pratique clinique auprès d’enfants placés, Le divan familial, 3, 171-183.
Shentoub, V., & al. (1990), Manuel d’utilisation du TAT – Approche psychanalytique, Paris, Dunod.
Schvartzapel de Kacero, E. (1999), A la recherche d’un temps à construire au Rorschach. Des facteurs formels aux liens qui les régissent, Psychologie clinique et projective, vol. 5, 143-163.
Shentoub, V. (1967), Le devenir des manifestations phobo-obsessionnelles : de la pré-adolescence à l’adolescence (Thèse de doctorat inédite). Université Paris Descartes.
Shentoub, V., & Debray, R. (1970), Fondements théoriques du processus-TAT, Bulletin de psychologie, 24 (292), 897-903.
Starr, B.D., & Weiner, M.B. (1993), The Projective Assessment of Aging Method (PAAM) in clinical practice, Clinical Gerontologist, 12 (4), 69-80.
Suarez-Labat, H. (2011), Des Barrières aux limites : états autistiques et processus de changement (Thèse de doctorat inédite), Université Paris Descartes.
Taly, V. (2011), Trouble spécifique du développement du langage oral ou dysphasie de l’enfant – Contributions de la clinique projective à l’étude du fonctionnement psychique dans une perspective psychodynamique, (Thèse de doctorat inédite), Université Paris Descartes.
Tychey (de), C. (2012), Le Rorschach en clinique de la dépression adulte, Paris, Dunod.
Verdon, B., & Duplant, N. (2006), Masochisme et angoisse de perte de l’objet. Figure de la psychopathologie de la plainte mnésique, Psychologie clinique et projective, 12, 119-154.
Verdon, B. (2007), Actualité du sexuel chez l’adulte âgé. Réflexions à partir de la clinique projective, Bulletin de Psychologie, LX (4, 490), 309-321.
Verdon, B. (2009), Le corps âgé. Dynamisme et fragilité des destins pulsionnels à l’épreuve du vieillissement, Psychologie clinique et projective, 15, 119-143.
Verdon, B. (2011), The case of thematic tests adapted to older adults : On the importance of differentiating latent and manifest contents in projective tests, Rorschachiana, 32, 46-71.
Verdon, B. (2012a), Clinique et psychopathologie du vieillissement. Apport des épreuves projectives, Paris, Dunod.
Verdon, B. (2012b), Changing While Remaining the Same Self-Representation Confronted With Aging, Rorschachiana, 33, 145-168.
Vibert, S. (2012), Fantasmes œdipiens et inhibition défensive dans l’anorexie mentale à l’adolescence, In Processus de changement, Psychologie clinique et projective, 18, 83-125.
Wawrzyniak, M. (2000), Dissociation et temps vécu dans les psychoses débutant à l’adolescence. Approche phénoméno-structurale, Evolution Psychiatrique, 65, 37-54.
Weber, D. (1998), À propos du crime contre l’humanité : dans l’horreur du crime, qui projette quoi ?. Dans Viaux, J.L., & Villerbu, L. (dir.), Éthique et pratiques psychologiques dans l’expertise (p. 249-264), Paris, L’Harmattan.
Welniarz, B. (2001), Approche psychopathologique des troubles graves du langage oral chez l’enfant, ANAE, 44-49.
Weismann-Arcache, C. (2003), De l’usage du contretemps chez les enfants surdoués. Le temps du corps,  Médecine, Psychanalyse, Anthropologie, Champ psychosomatique, 30, 45-58.
Weismann-Arcache, C. (2009), Les surdoués, du bébé à l’adolescent. Les destins de l’intelligence, Paris, Belin.
Weismann-Arcache, C. (2011), L’intelligence surdéveloppée, une héritière de la dépression infantile ?, Psychologie Clinique et Projective, 17, 279-296.
Weismann-Arcache, C., Tordjman, S. (2012), Relationships between Depression and High Intellectual Potential. Depression Research and Treatment, DOI : 10.1155/2012/567376.
Weismann-Arcache, C. (2012), Sublimation chez l’enfant et éducation, La sublimation selon les âges de la vie, Dans Mijolla-Mellor, S. (dir.), Traité de la Sublimation (p. 250-270). Paris, PUF.
Weismann-Arcache, C. (à paraître), Parents tardifs, enfant précoce ? Assistance médicale à la procréation et le haut potentiel intellectuel, La Psychiatrie de l’Enfant.
Widlöcher, D. (2001), La place de la recherche clinique en psychanalyse, Revue française de psychanalyse, hors-série 2001, 37-48.
Winnicott, D.W. (1971), Jeu et réalité, Paris, Gallimard.
Winnicott, D.W. (1974), La crainte de l’effondrement et autres situations cliniques, Paris, Gallimard.
Wolk, R.-L., & Wolk, R.-B. (1971), The Gerontological Apperception Test, New York, Behavioral Publications.