La Revue

Hommage à Alain de Mijolla : Alain de Mijolla, psychanalyste à la SPP
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°223 - Page 34 Auteur(s) : Denys Ribas
Article gratuit

Je tiens à témoigner au nom de la Société psychanalytique de Paris (SPP) de notre gratitude envers Alain de Mijolla. En dehors de ses travaux personnels sur l’identification - La désertion du capitaine Rimbaud1 reçut le prix Maurice Bouvet en 1976 -il a porté un mouvement d’appropriation de leur histoire par les psychanalystes de la SPP,  histoire qui pendant la première moitié du XXe siècle est le patrimoine commun de tous les psychanalystes français. Il a su le faire avec cette qualité particulière de savoir unir ses collègues dans le travail comme en a témoigné l’aventure de l’Association Internationale d’Histoire de la Psychanalyse (AIHP) et de sa Revue. Si je n’en faisais pas partie à l’époque, j’ai participé plus tard à cette autre œuvre collective qu’a été le Dictionnaire international de la psychanalyse 2 .

Cette importance pour la psychanalyse de prendre en compte son passé ne s’éteindra pas avec lui : sur le site de la SPP c’est un texte de lui qui raconte l’Histoire de la psychanalyse en France 3, et la Bibliothèque Sigmund Freud 4 offre à tous l’accès aux numéros de la Revue Française de
Psychanalyse
depuis 1927 grâce à la Bibliothèque Nationale de France. Mémoire d’autant plus précieuse du fait que les archives se sont perdues pendant la guerre. Accessibles aussi à tous aujourd’hui sur le site, les grands entretiens de Marianne Persine avec les pionniers de la psychanalyse, dont bien sûr Alain de Mijolla en 2009 5. Plus récemment j’ai eu la joie de mettre en ligne des images de Freud et des premiers psychanalystes français tournées en 1928 par le Dr Lehrman, venu en Europe faire une analyse avec Freud 6. Mais ici encore, le prolongement de cet investissement pour notre histoire porte la trace de celui qui a su l’initier. Si ce DVD réalisé par la fille de Lehrman était à la Bibliothèque Sigmund Freud (BSF), c’est parce qu’Alain de Mijolla l’avait reçu d’elle et a transmis cette confiance à la BSF, lieu de mémoire psychanalytique qu’il affectionnait. C’est à elle que Sophie de Mijolla-Mellor a transmis les livres de psychanalyse de la bibliothèque d’Alain de Mijolla qui constitueront pour honorer sa mémoire le « Legs Alain de Mijolla ».

Denys Ribas,
Président de la SPP

Notes

1. Pour  « La désertion du capitaine Rimbaud : enquête sur un fantasme d’identification inconscient d’Arthur Rimbaud », Revue française de psychanalyse 39 (3) : 427-458, 1975 ; ainsi que « Fantasmes d’identification : Jakob, Freud et Goethe », Études freudiennes, 9-10 : 167-210, 1975.
2. Calmann-Levy, 2002.
3. https://www.spp.asso.fr/textes/histoire-de-la-psychanalyse-en-france/
4. http://bsf.spp.asso.fr/
5. https://www.spp.asso.fr/vimeo-video/alain-de-mijolla-psychanalyse-et-histoire/
6. https://www.spp.asso.fr/vimeo-video/premiers-psychanalystes-en-france-la-societe-psychanalytique-de-paris/