La Revue

Hommage à Alain de Mijolla : Ma rencontre avec Alain de Mijolla
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°223 - Page Auteur(s) : Nicolas Gougoulis
Article gratuit

Homme de conception et homme pratique, Alain de Mijolla a d’abord formé une équipe puis fait paraître un bulletin qui réunissait les travaux épars des amateurs d’histoire de la psychanalyse. Puis vinrent les Rencontres Internationales et la prestigieuse Revue Internationale d’Histoire de la Psychanalyse, publiée aux PUF qui ne connut que six numéros entre 1988 et 1993. J’ai retrouvé Alain dans son Séminaire, tenu à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en 1995 où il présentait ses propres recherches avec son talent inimitable de conteur d’histoires mais aussi avec son immense rigueur et sa méthode très particulière de contextualisation de chaque information. On pouvait y croiser Paul Roazen ou entendre les premières versions de travaux qui allaient devenir des classiques plus tard, comme les travaux d’Annick Ohayon. Les travaux étaient publiés dans la revue Topique, grâce au concours de Sophie de Mijolla.

Toute cette activité très fervente a donné naissance à un très grand nombre d’articles et de livres. L’Association Internationale d'histoire de la psychanalyse a reçu le prix Sygourney en 2001, puis Alain en est devenu lauréat en 2004 à titre personnel. Ces rencontres ont favorisé la création d’amitiés à travers le monde comme Ricardo Steiner de Londres,  Roberto Goldstein de Barcelone, Ludger Hermanns de Berlin, Harold Blum de New York pour ne mentionner que les plus proches.

Alain vivra dans notre souvenir.

Nicolas Gougoulis