La Revue

“Miroir, mon beau miroir...” Blanche-N ou l'idéal de normalité comme entrave du soin
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°243 - Page 31-35 Auteur(s) : Emmanuelle Sarfati, Karine Baudelaire
Article payant

Introduction

Tout enfant est celui d’un regard, et celui-ci doit être « vivant » 1 pour permettre la construction identitaire de cet infans. Un « regard vivant », c’est à la fois la capacité de la mère à se mettre à la place de son enfant, mais aussi les moyens actifs qu’elle déploie pour traduire et lui restituer, les états émotionnels qui le traversent. C’est ce que Winnicott [...]

Pour lire l'article complet
L'acheter pour

3,00 €
Abonnez-vous !
Avec l'abonnement numérique vous avez accès à l'ensemble des articles du site et illimité.