La Revue

Myriam David : le centre de formation de Soisy
Agrandir le texte Réduire le texte Carnet/Psy N°96 - Page 41 Auteur(s) : Marie-Françoise Pain
Article gratuit

C'est en 1963 à l'ouverture de l'Hôpital du secteur du 13ème situé à Soisy-sur Seine que le Dr Paumelle confie à Myriam David la création d'un centre de formation interne, pour les soignants de diverses catégories (infirmiers d'Etat, moniteur d'activités, infirmières psychiatriques) ; ce centre se situait dans l'enceinte de l'Hôpital mais bien différencié des espaces de soins. Les soignants étaient donc détachés de leur service de référence pour participer aux cours dans une organisation voulue par les responsables du fonctionnement. La participation aux formations était obligatoire, sanctionnée au terme de deux années d'études par un diplôme interne, après présentation d'un mémoire. Son contenu a évolué au cours des années. Mais la notion de réflexion collective, sans négliger le soutien individuel personnalisé a été maintenu. Myriam a toujours eu la préoccupation d'offrir les moyens d'approfondir la notion de soins : ce qui l'amena à faire appel à une infirmière instructrice clinique du Québec pour former des soignants motivés à cette nouvelle approche.

J'ai évoqué ce cadre de la formation où on peut "entendre" l'exigence et la rigueur de Myriam. Rigueur et exigence à la mesure de son engagement à soutenir la réflexion des soignants et les amener progressivement à comprendre les processus relationnels en jeu et à élaborer ensemble la notion de soins. Par la forme généreuse de son engagement à cette "mission" elle a su nous aider à avancer dans la recherche et la transmission de notre spécificité de soignants et nous ouvrir ainsi à d'autres approches thérapeutiques. Je la remercie d'avoir eu le privilège de recevoir son enseignement pratique et théorique, d'apprécier son humanisme et sa combativité.